Société

Communiqué du collectif Lawa suite au suicide d’une ado à Maripasoula

Communiqué du dimanche 28 mai 2017 (écrit le 26 mai non posté pour cause de coupure du réseau digicel le 27 mai à Papaïchton)

Nous sommes le vendredi 26 mai 2017 sur le Lawa. Aujourd’hui une jeune de 15 ans s’est suicidée au village Twenké commune de Maripasoula. Et toujours pas de psychologue à demeure au centre médico psychologique.

En début de semaine, les élèves de l’internat du collège Grand Man Difou ont été évacués. Pour cause d’épidémie de galle. Les enfants pour les plus chanceux sont toujours contraints d’aller sur le littoral pour poursuivre leur scolarité au lycée.

Toujours pas de restauration scolaire ou de transport scolaire gratuit comme le recommande pourtant le défenseur des droits. Les demandes de notre plateforme de revendications ne sont toujours pas entendues. La route entre Papaïchton et Maripa-Soula verra peut être le jour dans un futur incertain, pour une bataille de pacotille entre CTG et État, et nous ne parlons même pas du désenclavement terrestre respectueux de l’environnement, tellement ce dossier est absent des programmations infrastructurelles de la Guyane. L’hôpital de proximité n’est pas à l’ordre du jour non plus. Le distributeur de grand Santi reste une chimère.

Et les habitants continuent de vivre difficilement des zones sans accès continu à l’eau potable. Un accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication moins bon qu’au Surinam pays voisin. Ces informations n’ont aucun lien et pourtant elles représentent notre quotidien. Et l’affront quotidien que nous vivons à chaque fois que nous lisons les devises de notre République qui n’existent pas ici. Comme si finalement nous n’existions pas aux yeux de nos dirigeants.

Où sont les  » solutions d’urgences » ? Triste et en colère le collectif du Lawa reste mobilisé et déterminé à ce que ses demandes légitimes, défendues par les habitants aient enfin des réponses concrètes et durables. Ceci n est plus un exercice…

Nous avons envoyé une nouvelle lettre au nouveau Président de la République le 26 mai dans la journée suite à la réponse insatisfaisante le 3 mai du chef de cabinet du président Hollande. Nous attendons toujours la réponse du président de la collectivité territoriale de Guyane monsieur Alexandre envoyé le 20 avril (sa secrétaire a accusé réception dès le lendemain)

Le Collectif du Lawa en Guyane représente les habitants des communes de Grand-Santi, Papaïchton et Maripa-Soula soit plus de 25000 habitants selon l’INSEE mais plus de 30000 habitants selon des estimations sérieuses.

U WELI

Le collectif LAWA

regroupant les 3 communes Maripasoula – Papaichton – Grand Santi

Previous post

22 Mé : L’Eglise aussi porte le flambeau de la Liberté

Next post

KLE KEM : l'amour à l'infini

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *