Société

Commerce de proximité : les Régions à l’action

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les Présidentes et Présidents de Région, réunis aujourd’hui pour leur Conseil hebdomadaire, proposent au chef de l’Etat de s’inspirer des nombreux dispositifs déjà déployés par les Régions pour sauver le commerce de proximité.

« Depuis le début de la crise, nous défendons la vie en protégeant le quotidien de nos concitoyens face à la crise, en étant aux côtés des commerces et entreprises régionales et en accompagnant la vie culturelle et sociale dont nous avons tant besoin », déclare Renaud Muselier, Président de Régions de France.

« Alors fixons un cap clair avec un calendrier précis. La circulation du virus est en nette baisse, les hospitalisations commencent à baisser aussi : le Gouvernement doit allumer la lumière au bout du tunnel et fixer un calendrier, une méthode de réouverture des commerces. C’est une priorité absolue et vitale pour tous les travailleurs de la profession », poursuit Renaud Muselier.

Exemples de mesures déjà en place dans les Régions Agiles et réactives, dès le premier confinement nos Régions ont mis en place de nombreuses mesures, avec leurs partenaires, pour :

• Soutenir la consommation locale en vue des fêtes de fin d’année et au-delà

• Favoriser les « places de marché » locales • Venir en aider les producteurs locaux

• Digitaliser les TPE-PME

 

Guyane

En l’absence de confinement, les mesures déployées par la Collectivité Territoriale de Guyane visent à favoriser la relance économique, plus globalement sur le territoire, avec notamment le déploiement du fonds européen REACT-EU. Le REACT-EU en Guyane c’est 130 millions € pour contribuer à une relance économique verte, numérique et résiliente. Les 2 actions proposées en faveur de la transition numérique des entreprises :

• Accompagnement de la transition numérique des TPE. Cela comprend les volets suivants :

* Diagnostic des besoins (proposition de formation d’enquêteurs qui pourraient dans un second temps être affectés au volet accompagnement);

* Formation aux usages numériques des chefs d’entreprise ;

* Montage d’un projet ;

* Demande de financement ;

* Accompagnement (6 mois).

Les volets diagnostic et accompagnement pourront être mis en œuvre à travers des « tickets service numériques ». Un groupe de travail est constitué afin de définir la contribution au projet de chaque partenaire (CTG, chambres consulaires).

• Plateforme marketplace

De nombreuses entreprises sont durement touchées par les restrictions dues au COVID 19. Il s’agit de créer une plateforme numérique leur permettant d’utiliser ce nouveau vecteur de vente. La plateforme est ouverte à tous les secteurs d’activité et l’accès sera gratuit durant la période de restriction COVID. Par ailleurs, des aides directes à la création de sites internet de vente en propre restent possibles via le PO FEDER l’OS5 (Développement des usages numériques subventionné à 85% au fil de l’eau).

Martinique

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé de soutenir les acteurs économiques, notamment en proposant des actions à mettre en œuvre, dès le mois de décembre, pour les TPE et PE martiniquaises.

Ces nouvelles dispositions viennent à la suite de ce que la Collectivité avait entrepris au 1ier confinement en mars 2020, toujours pour les petites entreprises qui ne dépassent pas 2 M€ de chiffre d’affaires annuel.

Pour rappel

* la collectivité a indemnisé une partie de la perte d’affaire de mars et avril 2020 par rapport à mars et avril 2019 (enveloppe globale 20 M€).

* elle a proposé par l’intermédiaire d’un de nos satellites « in house », des prêts à taux zéro avec différé de remboursement d’un an, pour couvrir le besoin de fonds de roulement et d’investissement d’aménagement et d’équipement liés au Covid (enveloppe globale 5 M€).

En décembre 2020

* Un dispositif numérique ambitieux (enveloppe globale 16,5 M€)

* Participation à l’équipement des commerces, en matériel informatique et logiciels

* Aide pour l’amélioration des plateformes collaboratives existantes ou pour la création de market places, afin d’offrir des espaces d’échange à nos commerçants

* Participation aux frais des webmasters proposés par les organismes accompagnateurs d’entreprise, qui mettent cette ingénierie à disposition des commerces qui font leur transformation numérique.

* Une subvention égale à un pourcentage du chiffre d’affaire moyen mensuel (enveloppe globale 35 M€), pour les TPE et PE martiniquaises fermées en novembre sur ordre administratif.

La Réunion

  • La collectivité en lien avec la Chambre de commerce et d’industrie régionale lancera le 30 novembre une aide à l’investissement exclusivement à destination des commerces de proximité. L’aide est plafonnée à 2000 euros avec une intensité d’aide de 50%.
  •  La Région a aussi décidé de renforcer son « Chèque Numérique » pour encourager la transition numérique des petites entreprises. Les procédures sont simplifiées et le taux de subvention passe de 50 % à 80 % (le plafond de subvention passant de 2000 € à 3200 €). La création, la refonte de sites Internet ou d’applications mobiles, de solutions de vente en ligne, la présence sur les réseaux sociaux continuent à être encouragés et éligibles à ce dispositif.
Previous post

George Pau-Langevin quitte l'Assemblée Nationale

Next post

La Situation épidémiologique en Guyane

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *