Culture

COLLOQUE SCIENTIFIQUE : L’esclavage, quel impact sur la psychologie des populations ?

La question mérite d’être posée car elle nous permettra de mieux comprendre notre cheminement à travers l’histoire et à travers le monde.

Habiter le monde, puiser dans notre passé, regarder l’avenir avec la force de ceux qui savent qu’ils ont porté, eux aussi, leur contribution au progrès de l’humanité. Nous aussi nous avons fait. Nous aussi nous avons porté ces valeurs humaines que sont la liberté, la dignité, la solidarité et le partage.

L’esclavage n’est pas seulement source de souffrances. L’histoire de nos ancêtres est un récit de luttes, sous des formes diverses, pour reconquérir cette humanité qu’on avait tenté de leur enlever.

Refuser d’être esclave dans notre tête, aller à la connaissance, transmettre ce récit des luttes admirables menées par nos ancêtres, au milieu de la barbarie esclavagiste, c’est là le plus sûr moyen de sortir de l’état de victime, pour marcher sur le chemin de la responsabilité.

Suivre la trace de nos ancêtres pour affronter les problèmes du monde actuel que sont la pauvreté, le sous-développement, l’exclusion sociale, l’insécurité et la corruption.

Les peuples du monde ont la solution entre les mains, à partir du moment où ils se libéreront de toutes formes d’entraves et de freins, qu’ils soient psychologiques, sociologiques ou politiques.

C’est un travail long mais nécessaire, qui passe par des mots simples : l’éducation, la connaissance vraie, le respect de la personne humaine.
Je vous souhaite un bon colloque et plein succès à vos travaux.

Marie-Hélène LEOTIN
Conseillère exécutive en charge de la culture et du patrimoine
Collectivité territoriale de Martinique

Previous post

Passionnément Saint Eloi

Next post

La Foire de Monaco en images

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *