Evénements

Clémence Botino : Je suis rentrée chez moi, maintenant mon année peut commencer !

Clémence BOTINO, une tête bien pleine dans un corps bien fait. Ses confessions sur son retour en Guadeloupe, ses rêves d’enfant, son nouveau statut livrés à Emmanuelle Litaud pour le Figaro. Extraits… 

« C’est le voyage que j’attendais depuis que j’ai été élue, j’étais super-excitée avant de partir… Dès la sortie de l’avion, des gens nous attendaient avec des bouquets. Plus on avançait, plus il y avait du monde ! Derrière les vitres de l’aéroport, nous avons vu des banderoles de 4 mètres de haut à notre effigie, c’était incroyable… Franchement, je n’en revenais pas, j’étais estomaquée par le monde »…

Les beautés attendues à Pôle Caraïbes @MissFrance

Un triomphe partagé avec Ophély Mézino, 1ere Dauphine à Miss Monde et Miss World Europe à Londres le même jour. « J’étais fière d’être à ses côtés. Je l’ai vue évoluer, elle m’a donné envie de m’inscrire à Miss France et de prendre mon avenir en main. Je pense qu’on s’inspire mutuellement. C’est drôle, car elle a été première dauphine de Miss France 2019 et Sandra Bisson, qui gère le comité de Miss Guadeloupe, était la première dauphine de Sylvie Tellier. Elles aussi étaient ensemble sur ce voyage retour »….

S’endormir dans sa chambre de petite fille lui a permis de comprendre son évolution entre ses premiers pas à Miss Guadeloupe jusqu’au Dôme de Marseille.

« Pendant des années, j’ai essayé de savoir ce pour quoi j’étais faite. J’ai fait différentes études, je me suis mise à la danse, à la musique. J’étais bonne en tout, mais je n’excellais en rien, je n’avais pas trouvé mon truc. Là, je vois, dans le fait d’être Miss France, une passion. Je m’exprime, je suis moi-même, les gens m’apprécient pour ce que je suis. Je n’ai pas à tricher ou à me forcer, c’est naturel ».

Et si le regard des autres a changé depuis le 14 décembre, celle qui rêvait de devenir conservatrice du patrimoine constate avoir pris de l’assurance « Il faut en avoir quand on endosse un rôle comme celui-là… J’ai trouvé ma voie. Et puis j’aime faire passer des messages, j’ai besoin de profondeur dans ce que je fais », profitant pour aller à la rencontre des seniors qu’elle espère mettre en avant pendant son règne.

Pour la faire craquer, un bon riz haricot rouge @MissFrance

Son exposition médiatique est aussi une nouveauté pour les Botino. « … Ils commencent à réaliser que c’est ma vie et que c’est plutôt une bonne chose. Ils jouent le jeu et je suis un peu soulagée… Désormais, ils prennent du recul. Ma mère est quand même inquiète, car son enfant est dans un monde qu’elle ne connaît pas, mais elle commence à prendre du plaisir en voyant ce que je fais »…

Avoir droit à son propre vidé dans les rues du Gosier reste un excellent souvenir. « J’ai vraiment eu la sensation d’être une princesse. J’étais dans une voiture, entourée de groupes carnavalesques, je portais une robe magnifique, ma couronne sur la tête, c’était magique. Cela a dépassé tout ce que j’avais pu imaginer… J’ai vu la fierté dans les yeux des gens et j’ai vraiment réalisé à ce moment-là »…

Une pause malheureusement trop courte car son planning est surbooké. « J’étais triste de partir, mais je suis sereine. Je suis rentrée chez moi, donc, maintenant, mon année peut commencer ! Je vais bientôt faire mon voyage d’intégration avec les anciennes Miss France. Je n’ai pas encore eu beaucoup de contacts avec elles, donc j’ai hâte »…

Notre reine de beauté pourra se consoler en regardant dans quelques jours les belles images tournées par les caméras de 50 mn Inside la suivant arpentant les rues de Pointe-à-Pitre et de Basse-Terre. Laissons lui le mot de la fin « Sachez que je n’aurais pas pu espérer meilleur voyage retour ».

Previous post

J.J. Seymour : "La délégation à l'égalité des chances doit servir à autre chose qu’à offrir des récompenses"

Next post

QUAND TIMALO CÔTOIE ESTELLE-SARAH BULLE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *