Divers

Clémence Botino : J’aimerais reprendre ma vie d’étudiante en septembre 2021

Sachez-le. La Guadeloupéenne de 23 ans n’a aucun regret sur son année en tant que Miss France et s’apprête à transmettre sa couronne à la mi-décembre au Puy du Fou pour le centenaire du concours. Une interview de Delphine De Freitas pour LCI.

@MissFrance

Apres le premier confinement en Guadeloupe, Clemence Botino subit comme tout un chacun les conséquences de la deuxième vague.

« … J’arrive encore à avoir une activité professionnelle. J’ai eu des shootings et je suis partie à La Réunion pour assister à l’élection de Miss Réunion… Depuis le premier confinement, je m’étais imaginé que cette année ne serait pas comme les autres et qu’il y aurait toujours cette possibilité de changements de plans de dernière minute ».

Première Conséquence : le voyage de préparation des candidates en Guadeloupe prévu en novembre a été annulé.
« Je suis un peu déçue parce que c’est vrai qu’emmener toute sa promo chez soi… J’ai vu ce que la Guadeloupe pouvait faire quand je suis rentrée en janvier. Je me suis dit qu’avec les 30 candidates, ça pouvait être grandiose. Mais on fera le voyage une autre année ! Je ne serai pas la Miss France en titre mais j’essaierai de venir leur faire un coucou s’ils le font en Guadeloupe, ce n’est pas grave ».

Deuxième conséquence : l’incertitude planant sur l’élection en elle-même.
« C’est une année compliquée, il y a plein de choses qui ne vont pas mais l’élection sera magnifique. Il y a des jours où je me dis : « C’est sûr qu’on aura l’élection ». Et d’autres où je me dis : « Ouhlala, c’est plus compliqué que prévu ». L’élection aura lieu, ça c’est sûr. Peut-être qu’on devra changer la date. Avec tout ce qui se passe, c’est une éventualité. Quoi qu’il en soit, je rends mon titre. Si c’était ça la question, oui il y aura une Miss France 2021. Je serai là pour elle parce que commencer une année de Miss France dans ce contexte-là, ce n’est pas facile du tout »…

@MissFrance

Un an de Miss France, c’est beaucoup de responsabilités

Aux détracteurs de l’élection, elle répond : « L’avantage avec Miss France, c’est que ça fédère. On se réunit autour des Miss, on en discute, on en débat. Si on enlève tout ce qui nous réunit, on vit tous dans nos enclos et ce n’est pas une vie »…

Et s’il faut le faire (prolonger), « Je le ferai. De toute façon, il faut une Miss France. On ne peut pas faire une année sans ! Je me dis quand même qu’un an en tant que Miss France, c’est beaucoup. C’est beaucoup de responsabilités, c’est un contrat donc notre image ne nous appartient pas forcément. C’est une expérience magnifique mais il faut aussi qu’on puisse s’émanciper en tant que jeune femme ».

Objectif : Miss Univers puis un Master en histoire de l’art

Et Clémence se projette déjà vers 2021.

« Miss Monde a été annulé donc il n’y en aura ni en 2020 ni en 2021. Miss Univers a été reporté au premier trimestre 2021 donc si c’est maintenu, et je l’espère, j’irai. En ce moment, je commence vraiment à me dire que je peux me préparer… J’ai envie d’aller représenter la France à Miss Univers, encore plus aujourd’hui »…

« J’aimerais bien reprendre ma vie d’étudiante en septembre 2021. D’ici là, j’aurais eu le temps de faire Miss Univers et de me réadapter à ma vie « normale ». Miss France c’était un objectif dans ma vie, mais aller au bout de mon master aussi. Peut-être que ça prendra plus de temps. Je vais aussi l’appréhender différemment. Avant, je me disais qu’il fallait absolument que j’ai mon diplôme pour avoir un métier. Maintenant j’ai eu d’autres opportunités donc c’est vraiment par pure passion que je vais reprendre mon master en histoire de l’art et histoire de la mode. J’ai aussi envie d’évoluer dans le milieu de la culture et de l’art, on ne peut pas s’y inventer de connaissances. Il faut vraiment avoir un bagage solide, donc je suis obligée de reprendre, sinon je ne sentirais jamais légitime à évoluer dans ce milieu-là ».

Previous post

Comment les Noirs peuvent-ils dire Black Lives Matter, tout en s'entretuant ?

Next post

De la Guyane aux Antilles, nous n’irons pas sur la lune

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *