Musique

Claude Lange : Dans le Zouk, tu te bats pour des artistes qui n’en ont rien à faire

On connaissait Claude Lange, originaire de la Martinique, comme un ardent défenseur du Zouk. On le retrouve Gentlemen du Kompa. Il était nécessaire de comprendre cette mutation.

 97L : Si je dis Claude Lange défenseur du Zouk. Vous confirmez ?
Oui totalement. Je me bats pour mettre en avant ma culture, et plus précisément ma musique que j’aime tant et que je vis tout en la partageant pleinement.

 97L : Votre vision des choses a-t-elle changé alors ?
Non ma vision n’a pas changé concernant le Zouk. Je me suis toujours battu pour les artistes, surtout les ambassadeurs de notre patrimoine les artistes rétro, même si il y en a qui n’aiment pas ce terme. Ils pensent que c’est pour les vieillir. Loin de là !

Cependant n’en déplaise à certains, tu te bats pour certains artistes qui je pense n’en ont rien à faire. J’ai même dans mon émission sur la radio Espace FM mis sur pied l’émission les Ténors du Zouk. Mais il fallait presque flatter certains. Donc vu que moi je n’ai pas le temps de faire de la mendicité artistique et qu’on est jamais mieux servi que par soi même, j’ai remonté ma formation toujours en restant dans le même registre rétro, sauf que je commence à faire un bon clin d’œil aux tubes kompa dès années 80/90 et pour revenir sur le Zouk parce que nous avons un répertoire très large.

 97L : Ne craignez-vous pas de perdre votre identité musicale ?
Je ne risque pas de la perdre parce que je suis né dans le Zouk. Je pense avoir une bonne éducation artistique sachant que les Kassav, Malavoi, Zouk Machine et pas mal d’artistes en solo ont marqué l’histoire. Je sais d’où je viens. Mais nous avons aussi été bercés par d’autres styles musicaux comme le Kompa et bien d’autres ce qui nous permet aujourd’hui d’avoir une musique très métissée. Il en faut pour tous les goûts.

97L : Les Gentlemen du Kompa. Pourquoi ce nom ?
Tout simplement en étant le membre fondateur de ce groupe, je travaille en étroite collaboration avec Alex Famibelle à qui j’ai proposé d’être le responsable artistique de cette formation. C’est un concept musical scénique. Nous avons d’un commun accord décidé de nous démarquer des autres, les groupes les artistes qui se présentent en prestation vêtus nimporte comment. Nous avons décidé qu’à chaque prestation on se doit d’être bien vêtus, présentables. Pour nous c’est 40% de réussite et la musique fera le reste.

 

Previous post

Dengue à La Réunion : la circulation du virus s’accélère

Next post

Paulette NARDAL au Panthéon ?

h J

h J

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *