CultureDivers

Cicely Tyson, un exemple pour les femmes noires en ce 8 mars

Decidée à ne montrer qu’une image forte et positive de femmes noires, la nonagénaire  est un exemple pour toutes les femmes. « Mon age est juste un chiffre. La vie et le vieillesse sont les plus grands cadeaux qu’on nous donne ».

Cicely Tyson est née en à Harlem de parents originaires de Nevis.

Découverte par Ebony magazine elle devient actrice.

Elle est nominée en 1973 pour l’Oscar de la meilleure actrice pour le film Sounder. En 1974, elle joue le rôle d’une esclave de 110 ans dans The Autobiography de Miss Jane Pittman, qui lui vaut deux Emmy Awards. Elle est également apparue dans la série télévisée Racines (1977), King (1978) et A Woman Called Moses (1978).

Sa façon de travailler : « Je regarde en moi-même d’où vient le personnage, et je me fabrique l’idée de qui peut être cette femme … Je suis le personnage (sur le tournage) jusqu’à ce que je rentre à la maison ».

Elle épouse Miles Davis mais divorce en 1988 après dix-huit ans de vie commune.

Le 1er janvier 2014, un timbre-poste à son effigie est publié à Nevis.

Le 22 novembre 2016, Barack Obama lui décerne la médaille présidentielle de la Liberté.

« Mes choix de rôles doivent permettre à la fois d’éduquer et divertir. Par conséquent, je me suis retrouvée à travailler seulement tous les deux ou trois ans. »

Previous post

Leadership au Féminin dans les Outre-Mer : Conférence pour la Journée de la Femme, 8 Mars 2018

Next post

2e Salon Littéraire d'Auteur(e)s des Outre-mer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *