Société

CHU P-à-P/Abymes : le bilan final

La situation au CHU de Pointe-à-Pitre est totalement maitrisée, les patients ont été pris en charge.

Aucun blessé n’est à déplorer parmi les patients. L’accueil psychiatrique et l’hôpital Ricou restent ouverts sur le site.

– 60 patients ont été accueillis au centre hospitalier de Basse-Terre,
– 19 patientsont été acheminés à l’hôpital de Capesterre-Belle-Eau,
– 26 patients ont été transférés vers la Polyclinique des eaux claires,
– 23 patients sont actuellement pris en charge au Palais des sports du Gosier aménagé en centre de soins,
– 200 patients dont l’état de santé le permet sont pris en charge à leur domicile.

L’objectif  est  désormais  d’organiser  les  soins  pour  assurer  la  continuité  par  la  solidarité  entre établissements de santé en fonction de leurs autorisations par domaines d’activités. Les spécialités non développées sur l’île comme la neurochirurgie sont dirigées vers la Martinique.

Le déficit de lits est atténué par la mise en place du site provisoire dans le hall des sports du Gosier où les patients attendent désormais la mise en place de l’ hôpital de campagne ESCRIM (élément de sécurité civile rapide d’intervention médicale).

D’une superficie au sol de 1000m²,cet hôpital de campagne pourra recevoir jusqu’à 150 urgences par jour, pourra  faire  sept  interventions  chirurgicales  lourdes  par  jour  et  disposera  de  34  lits  pour  la maternité et 8 pour soins intensifs.

Agnés Buzin, ministre des Solidarités et de la Santé, viendra en Guadeloupe dès ce jeudi 30 novembre pour rencontrer les patients et les professionnels concernés par l’incendie du CHU.

Previous post

Victoire Jasmin : La solidarité sanitaire

Next post

Alicia Aylies : une page se tourne dans 15 jours

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *