Culture

Christiane TAUBIRA 1 – Léa SALAME 0

Taubira Samedi 21 Fevrier, l’invitée politique de l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché »sur France 2 était la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Décryptage d’un affrontement entre un politique un journaliste et où le spectateur compte les points.

Elle est la cible favorite à droite  jusqu’au F.N. Mais c’est surtout le parti décomplexé de l’intolérance et du racisme, ceux qui la surnomment« la guenon » et chez qui le jet de bananes est élevé au rang de sport qui triomphaient devant son silence.

On la disait inaudible, terrassée par l’adversité, la « plus mauvaise ministre de la justice de la Vème république », portée disparue depuis début janvier. Laurent Ruquier en  juge arbitre, Léa Salamé était l’adversaire principale de Christiane Taubira, Aymeric Caron déclarant dès le départ sa bienveillance envers l’invitée. S’étant préparée pour sa joute avec la ministre, en attaquant d’entrée par une anaphore « Vous étiez où ? Vous étiez où ? » en parlant des attentats de Paris et de Copenhague, Léa Salamé pensait déstabiliser la Garde des Sceaux, mais la pugnacité de la guyanaise répondant du tac au tac sur son travail de fond, ses silences présumés, sa méfiance envers le verbe désincarné ont eu raison des arguments de la journaliste.

La député de Guyane, à la parole rare dans les médias, répondait coup sur coup à la journaliste beaucoup trop agressive face à un maître de la dialectique. La candidate à l’élection présidentielle de 1995, la défenseur de la loi sur l’Esclavage crime contre l’humanité, galvanisée par cet affrontement faisait constater sa vivacité d’esprit et de la dimension philosophique de sa pensée à ceux qui en doutaient. Alors qu’arrivent les élections départementales, on aimerait que chaque candidat puisse  expliquer sa vision politique avec autant de puissance lors de débats.

Previous post

PRIX CELIMENE 2015

Next post

LA BANANE FRANÇAISE AU SALON DE L'AGRICULTURE

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *