Divers

CHELSEA, CLUB LE PLUS RACISTE D’ANGLETERRE ?

La face sombre du football européen : CHELSEA, le club de football  le plus raciste d’Angleterre ?

CHELSEA n’a incorporé de joueurs noirs dans son équipe… qu’en 1982 ! Il s’agissait de Paul Canoville. On se souvient de cette vidéo amateur sans ambiguïté qui montre un groupe de supporters de Chelsea, en marge d’un match de football qui se jouait au Parc des Princes, repoussant violemment un homme noir, Souleymane,  tentant de pénétrer dans le métro parisien avant de lancer : Nous sommes racistes, nous sommes racistes, c’est ça qui nous plaît, avaient-ils scandé.

chelsea 2

Camille Poloni de Rue 89, le 18/02/2015, affirmait que si la vidéo a autant circulé, c’est qu’on n’a pas l’habitude d’assister de manière aussi claire à la manifestation d’un racisme aussi ouvertement assumé. L’opposition physique pour barrer l’accès d’un Noir à un lieu public, parce qu’il est noir, sans dissimuler ses motivations derrière un autre prétexte…

Ces images fortes font appel à notre imaginaire. C’est Rosa PARKS à l’envers. En 1955, cette femme noire américaine est devenue un symbole en refusant de céder sa place à un passager blanc, dans un bus de l’Alabama ségrégationniste. Soixante plus tard, ce sont les blancs qui chassent un Noir du métro, comme une métaphore de la régression générale qui nous guette.

Le groupe de hooligans du club de Chelsea , les Headhunters, étaient particulièrement craints dans les années 70 et 80, se singularisant par des chants clairement antisémites.

headhunetrs

S’il prend des formes désormais moins visibles, le racisme est bien présent dans ce club, à tel point que John TERRY, le capitaine du club, avait été suspendu pour quatre matchs et avait été condamné à une amende de 220 000 livres en 2012, pour ses propos à l’égard d’un joueur de Queeens Park Ranger, Anton Ferdinand.

D’après des chiffres officiels, le club de Chelsea comptait dans ses rangs le plus grand nombre de supporters arrêtés pour des chants jugés racistes ou indécents durant la saison 2011/2012. Deux d’entre eux avaient même été interdits de stade pour des insultes racistes à l’égard de Didier Drogba, alors membre des Blues.

chelsea 5

Le Parisien du 2 mars 2015 rapportait d’ailleurs que les supporters de Chelsea avaient été impliqués en moins d’un mois pour trois incidents racistes.

Après l’affaire Souleymane dans le métro parisien avant PSG-Chelsea l’année dernière, puis les chants racistes de St-Pancras au retour de Paris, plusieurs fans du club anglais avaient eu un comportement raciste dans un train après la finale de la coupe de la League.

Un des témoins a confié son horreur au Daily Mail. «  C’étaient des fans de Chelsea et ils étaient mauvais et offensants. Un passager noir a changé de voiture, car il était dégoûté ». Un autre témoin, expliquait le Daily Mail,  a raconté que les fans ont demandé à deux jeunes filles originaires d’Asie où se trouvait leur burqa. Les fans auraient entonné des chants à propos des Spurs, leur adversaire vaincu en finale, et d’Auschwitz.

Mais Chelsea n’est pas le seul club à avoir des supporters racistes. Le journal L ‘Express du 19/02/2015 en dresse une liste consternante.

chelsea 1

L’énumération morbide que nous vous livrons est à vous dégoûter à tout jamais du football, même pour les plus passionnés… Nous n’avons retenu que les faits relatés à partir de 2011, qui se sont déroulés dans des stades européens, et intéressant des clubs de première division.

– Le Zenith Saint-Petersbourg et la pétition anti-joueurs noirs

La Russie est considérée comme l’une des terres les plus violentes et les plus décomplexées en matière de racisme actuellement. En décembre 2012, les supporters ont même adressé une lettre ouverte à la direction du club pour qu’il s’engage à ne recruter aucun joueur noir ou homosexuel. Ils n’ont heureusement pas été entendus, souligne le rédacteur de l’article Clément Damiez.

– La Lazio de Rome

Les supporters de la Lazio sont considérés comme les plus racistes d’Italie.

Le 11/02/2015,les chants racistes qui visaient le Français M’Baye Niang et le Brésilien Edenilson du Genoa, avaient été sanctionnés par la fermeture du virage nord pour un match et 15 000 euros d’amende.

– Villarreal Football Club

racism 1Lors d’un match à Villarreal, le joueur du FC Barcelone Daniel ALVES a été la cible sur un corner d’un jet de banane, qu’il a ensuite épluchée et entamée.

«  Il faut prendre les choses en riant et en se moquant de ces attardés  »  a déclaré le joueur.

– Le CSKA Moscou et les cris de singe contre Yaya Touré

Lors du déplacement du 23 octobre 2013 de Manchester City à Moscou en Ligue des Champions, les supporters du CSKA ont ciblé Yaya Touré par des cris de singe dont ils ont l’habitude en Russie. L’international ivoirien s’est plaint, exigeant des sanctions de la part de l’UEFA, et la possibilité de boycotter le Mondial en 2018. en Russie.

La direction du club, condamnée à 50 000 euros d’amende et à une fermeture de tribune sur un match, a assuré n’avoir rien entendu.

– Le FC Porto

Mario Balotelli a été visé par des insultes racistes sur tous les terrains d’Europe. Alors qu’il jouait à Manchester City, l’international italien a essuyé des chants racistes le 16 février 2012, en Europa League, sur le terrain du FC Porto. Le club a été condamné à 20 000 euros d’amende.

Nous achèverons ce triste tableau par la Hongrie, pays dans lequel le football est un support récurrent pour les racistes, où sont déversés des torrents d’injures racistes qui visent aussi bien les juifs que les noirs, et par Luis Suarez, le gentil cannibale uruguayen, connu pour ses coups de dents, alors à Liverpool  qui avait traité le 15 octobre 2011 Patrice Evra, qui lui jouait à Manchester United  de « negro ». Il avait été suspendu pour 8 matches.evra

Pour en revenir au racisme prégnant dans le club de football de Chelsea, il a des racines historiques !

« Chelsea est l’un des clubs les plus huppés d’Angleterre. Il loge la Tamise et est donc situé en plein centre-ville, dans un quartier historique où l’urbanisme, avec ses petites maisons cossues en briques, semble avoir échappé à la modernité et aux hautes tours d’immeubles.

L’Angleterre fastueuse et conservatrice, avec ses patrons golden- boy, ses traders et ses footballeurs millionnaires, s’exprime à pleins poumons dans ce petit territoire londonien, où le prix du mètre carré est exorbitant ( deux fois plus cher que dans le 16ème arrondissement de Paris ) Le journal Le Point du 11 /03/2015

Malgré la présence de nombreux étrangers fortunés, ce nationalisme de quartier s’est souvent manifesté par des dérives racistes dont l’origine remonte aux années 1950.

Les premières manifestations xénophobes remontent au mouvement ouvrier blanc des Teddy Boys ; ce dernier s’est  particulièrement illustré lors des émeutes raciales de Notting Hill contre la population caribéenne en août-septembre 1958.

chelsea 12

Il a manifesté son hostilité à la présence de familles noires dans le quartier de Notting Hill, incitant les résidents du pays à conserver la Grande-Bretagne blanche « Keep Britain White ».

Le carnaval de Notting Hill a été créé par Claudia JONES en 1959 en réponse aux émeutes et autres incidents raciaux ayant touché le pays.

chelsea 13

Une commission parlementaire britannique a conclu que le racisme restait un problème significatif dans le football. Elle avait surtout évoqué le « plafond de verre » qui empêche les joueurs de couleur de devenir entraîneur ou haut dirigeant d’un club anglais.

 

Et en France ?

Nous prendrons simplement le communiqué de 2010 de trois groupes de supporters, du club phare de la capitale : «  La problématique du racisme qui gangrène le Paris Saint-Germain s’exacerbe chaque année. Aujourd’hui, en tant qu’êtres humains et citoyens, nous considérons que nous ne pouvons plus supporter notre équipe en acceptant que les exactions et la présence d’une frange ouvertement raciste soit tolérée dans l’identité du club ».

Les déclarations deWilly SAGNOL , entraîneur de Bordeaux, relèvent également d’un racisme primaire.

« Le joueur typique africain est un.joueur qui est prêt au combat généralement, qu’on peut qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n’est pas que ça. Le foot c’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline, il faut de tout. Des Nordiques aussi. C’est bien, les Nordiques, ils ont une bonne mentalité ».

SOS Racisme avait dénoncé des propos qui « renvoient à une image décomplexée du racisme anti-noir, et avait fustigé «  l’association crasse des Noirs et des Nordiques respectivement aux registres du physique et de l’intelligence ».

Previous post

Pouvanaa a Oopa, le Dreyfus de la Polynésie ?

Next post

TONTON DAVID DANS LA COUR

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *