Divers

 CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT

La folie présidentielle continue de faire des émules. Faut-il être fou pour arriver au pouvoir ou est-ce le pouvoir qui rend fou ? MITTERRAND, CHALUS, LUREL, SARKOZY, MARIE-JEANNE, LETCHIMY,  Didier ROBERT, ERDOGAN. La notion d’animal politique s’est progressivement imposée pour désigner ces hommes et ces femmes obsédés par le pouvoir, notion déformée puisque ce qu’Aristote entendait lui par animal politique, était l’ être qui tendait vers une forme de communauté appelée polis (la cité).

Pascal DE SUTTER, psychologue à l’université de Louvain-la-Neuve et expert auprès de l’ONU, écrit que la folie chez un homme politique c’est un peu comme la tuberculose pour les mineurs du siècle de Zola, «  une maladie professionnelle, un risque difficilement évitable ». (Ces fous qui nous gouvernent, Arènes, 2007)

Mais s’ils sont au pouvoir, ne serait-ce pas que nous les y avons mis justement parce qu’ils sont fous ? Car nous votons « pour les plus fous, les plus séducteurs, les plus menteurs, les plus enjoliveurs,   parce que leurs défauts nous rassurent sur nous-mêmes ».

L’électeur serait-il aussi fou que celui qu’il élit ?

On se souvient que l’empereur romain Caligula à son cheval favori Incitatus, outre une écurie de marbre et une mangeoire en ivoire, fit donner une troupe d’esclaves et du mobilier. On dit même qu’il projetait de le faire consul, mais peut-être n’est-ce qu’une légende.

Un chien élu maire, «  DUKE the Dog Mayor of Cormorant »

mayor-dog-1024x576

Mais la réalité a dépassé la fiction, puisqu’aux Etats-Unis,  dans la ville de Cormorant dans l’Etat du Minnesota, Duke un chien berger des Pyrénées de 12 ans a été élu une première fois en 2014 après avoir battu Richard Sherbrook, le propriétaire de la quincaillerie locale. Cela fait la 3ème année que Duke est reconduit dans ses fonctions de maire qu’il assume à la satisfaction générale. «  Nous ne savons pas pas quel candidat pourrait avoir une chance contre lui, s’enthousiasment ses électeurs. Il a tant fait pour la communauté » .

De quoi rendre jalouses les Michaux-Chevry, Hilary CLINTON, Ségolène Royal, Theresa MAY ?

Dans Chirac ou le Démon du Pouvoir, (Editions Albin Michel), Raphaëlle Bacqué nous indique : «  on n’imagine jamais tout ce qu’il faut d’énergie, de séduction et de luttes fratricides, de petites lâchetés intimes et de grands renoncements pour conquérir la place au sommet de l’Etat ».

Chirac calmait ses angoisses à grand renfort de bains de foule parce qu’il voulait être aimé. L’écrivain Denis Tillinac, familier des Chirac ajoutait : «  Fondamentalement, il n’est ni de son temps ni de son milieu. Et je le crois, en fait, assez malheureux. Mais il s’accroche au pouvoir pour justifier son existence dans ce monde qui n’est pas le sien ».

Chirac n’a pas eu de vie en dehors de la politique. C’était son moteur et son univers. Sa famille, soudée, tragique, étonnante, a été entièrement consacrée à l’ambition de l’homme. « Les Chirac, c’est Shakespeare pour le sexe, le sang, et la famille Addams pour les moments de comédie » assure Pierre Charron qui fut l’un des collaborateurs.

Je fais un rêve. Je ne sais plus dans quelle tribu, le roi nouvellement élu doit être humilié et accomplir toute une série de rites grotesques lors de son intronisation.

Imaginons que du Memorial Act(e) à la Mairie de Pointe-à-Pitre, de la Place de la Savane à la Mairie de Fort-de-Ftance, de Times Square à la Maison Blanche, de l’Arc de triomphe au Palais de l’Elysée, les hommes et femmes flagellent les nouveaux élus et les rabrouent. Montre-nous que tu es vraiment le Roi( ou Reine ) de Pointe-à-Pitre, de Fort-de-France, des Américains, ou des Français, . Tu as annoncé pouvoir faire des miracles. Sauve-toi, il est encore temps !

George Pau Langevin
Previous post

George Pau-Langevin investie à Paris

wylan-cyprien
Next post

Wylan Cyprien, la Guadeloupe en lui

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

1 Comment

  1. Patrick PLATOF
    décembre 10, 2016 at 04:59 — Répondre

    Que chacun/chacune medite sur cet article et comprenne enfin (!) cette absurdie. Theo le scrutateur, nul besoin d etre plus explicite, tout est clair.
    Mais ces electeurs enfumés (et/ou englués) accepteront ils de voir la FOLIE qui nous gouverne et regit nos vies ???

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *