Société

Catherine Conconne et Maurice Antiste se félicitent de l’adoption de la loi sur la sortie de l’indivision Outre-mer

Catherine Conconne et Maurice Antiste se félicitent de l’adoption unanime de la loi sur la sortie de l’indivision Outre-mer

La proposition de loi du député Serge Letchimy sur la sortie de l’indivision en Outre-mer vient d’être définitivement adoptée. Elle était débattue ce jour en 2ème lecture par le Sénat et a été votée à l’unanimité.

Nous nous réjouissons de ce résultat qui montre à quel point ce texte répond à un besoin urgent de nos territoires. Il permettra ainsi de débloquer des situations conflictuelles qui ont conduit à l’abandon de nombreuses maisons en plein cœur de nos centres-villes.

Pour des centaines de familles cette loi est un rayon d’espoir. L’espoir d’enterrer la hache de guerre avec des proches, l’espoir de pouvoir enfin vendre un bien et, au-delà, de finir un deuil, de tourner une page de vie.

Ce texte est aussi, pour nous, un symbole politique. Il ouvre la voie à l’expérimentation dans nos territoires. Il fait la preuve que nous pouvons décider pour nous-mêmes sur des sujets qui nous sont propres. Il prouve, enfin, que nos Assemblées savent proposer des textes qui correspondent à la réalité et aux attentes de nos territoires. Nous voulons saluer ici l’initiative du député Serge Letchimy et aussi les apports, nombreux, de sénateurs de tous les partis qui ont contribué à rendre cette loi encore meilleure.

On croit la tâche des parlementaires très individuelle, elle est, au contraire, fondamentalement collective. On croit nos Assemblées déconnectées et inutiles. Le Sénat montre ce soir combien elles sont nécessaires.

Catherine Conconne et Maurice Antiste
Sénateurs de Martinique

Previous post

Établissements de plage de l’Ermitage à Saint-Paul : démolition en cours

Next post

Bienvenue au pays Maryse

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *