Société

Bien vieillir en Guyane

 Nous vivons de plus en plus longtemps et, de mieux en mieux. C’est une révolution sans précédent : nous serons presque tous centenaires ! Comment en profiter pleinement ?

 

Le 13 mai l’AMDOR, Association pour le Mouvement la promotion et l’insertion de l’âge D’OR visant  à développer en Guyane un mouvement gérontologique et intergénérationnel, invitait le public à échanger sur le mieux-être des personnes du  3ème âge à la Cité administrative régionale.

Conf-PA

Clin d’œil de l’histoire, la veille, Eudoxie Baboul la plus vieille « gangan » de Guyane devenait sans quitter son lit à Matoury la doyenne des français.

De nombreux intervenants prodigaient conseils et recommandations permettant d’améliorer le quotidien des séniors : Sabine Briolant Gériatre, Frédéric Targe Docteur en Psychologie, Marie-Eve Gril Diététicienne au CHAR et Aline Portet Esthéticienne.

Héléne Servius, présidente de l’AMDOR et Marie-Claude Verdan connue pour sa passion du vélo rappelaient que la vieillesse est un passage inéluctable, invitant les séniors à être des recours pour les jeunes et leur faire bénéficier de leur expérience.

Les orateurs expliquaient que de façon globale plus on dépense d’énergie au quotidien, meilleur est le pronostic vital à terme. Le sport permet d’entretenir le système vasculaire, entraine une baisse de la tension artérielle et l’utilisation des graisses et des sucres.

En pratiquant le Taï Shi par exemple, cela permet de lutter contre le risque majeur de l’ostéoporose. Il est nécessaire d’augmenter sa musculature car plus on a de masse musculaire et plus on brûle des calories.

La dépression est une réalité pour les plus de 65 ans. Etre positif, avoir des relations sociales, s’adonner à de nouvelles activités permet de passer cet écueil.

De nombreux conseils qui montrent que la vieillesse n’est plus un naufrage comme le disait Chateaubriand mais une étape de la vie.

Previous post

Serge Romana : Retrouver, comprendre, honorer

Next post

L’US ANTILLAIS LILLE METROPOLE

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *