Sports

Bernard Lama étrille Barthez

Bernard Lama parle peu aux médias. Mais quand il se livre, chacun en prend pour son grade. Une interview réalisée il y a près de 6 mois pour So Foot provoque des remous dans le clan 98. Désigné  gardien du temple, Christophe Dugarry a préféré parler de la forme plutôt que du fond.

Bernard Lama après avoir passé sa jeunesse en Guyane, intègre le club de Lille en 1981. Il jouera pour Metz, Brest puis Lens, et finit par se faire remarquer par le PSG en 1992.  En 1994 en plus de devenir le gardien titulaire de l’équipe de France, il remporte avec Paris la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe. Demi-finaliste de l’Euro 1996 il est consideré comme l’un des meilleurs gardiens du monde avant qu’une blessure au genou ne marque un coup d’arrêt à sa carrière. Sans club pour la saison 97 il signe à West Ham et devient  gardien remplaçant lors de la coupe du monde 1998 sans avoir joué le moindre match. Lors de l’euro 2000, toujours remplaçant, Bernard Lama annonce sa retraite. Après un bref passage comme sélectionneur de l’équipe du Kenya en 2006, il quitte définitivement le milieu du foot.

Bernard Lama a critiqué Fabien Barthez avec qui il était en concurrence en Équipe de France : « Barthez, c’est un bon soldat ! Il est blanc, pas très intelligent, il ne fait pas trop d’histoires, il a été le chouchou à une époque, mais aujourd’hui, on ne l’appelle pas pour parler de football ».

«Avec Fabien, on s’entendait bien sans être potes, précise-t-il. Les gens ont monté ce truc (de la rivalité, ndlr). Barthez a été un symbole de la lutte anti-Lama : des joueurs voulaient me sortir et des médias ont joué le jeu de Barthez.»
Christophe Dugary lui n’a pas apprécié ces déclarations : « Ça fait l’ancien joueur qui vide son sac, dans une paranoïa difficile à comprendre. S’il avait des choses à dire, il fallait les dire bien avant. C’est assez incompréhensible mais je ne suis pas vraiment étonné que Bernard puisse vider son sac comme ça. Il y a peut-être un peu d’aigreur aussi de ne pas avoir participé à cette Coupe du monde. Je trouve ça quand même assez moyen de sortir des trucs comme ça.

« Que c’est méchant, tout ça. C’est méchant et ce n’est pas très constructif. C’est de la méchanceté gratuite. Tu as l’impression qu’il en a accumulé et qu’il avait besoin de le sortir. C’est qu’il devait être un peu dans un mal-être. Je ne suis pas étonné, parce que Bernard te fait toujours un peu la morale quand il te parle. Tu as toujours l’impression que c’est un professeur qui te donne des leçons. Je trouve ça dommage de raconter des choses comme ça qui n’ont pas vraiment d’intérêt, si ce n’est le servir un peu lui dans sa façon de se lâcher. C’est dommage parce que c’était il y a longtemps. »

Il y a longtemps peut être mais nous à 97land pensons exactement comme Bernard Lama. On aurait préféré entendre Barthez lui répondre directement.

sempopunoires2016-2017-c4e44
Previous post

Les populations noires en France : du préjugé de couleur à la color-blindness

3ème étoile
Next post

LA DEUXIEME ETOILE EN TOURNAGE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *