Société

Bernard Cazeneuve : Nous avons entendu nos compatriotes guyanais

J’ai réuni 10 membres du gouvernement pour évoquer la situation en Guyane…

J’entends dire que ces négociations auraient échoué, je veux sur ce point faire une mise au point précise… Au cours de la nuit de samedi à dimanche en Guyane, pas moins de 11 accords ont pu être trouvés sur des sujets essentiels comme la sécurité et la justice, la pêche les transports le bâtiment, les travaux publics, le tourisme les mines le développement de l’agriculture, l’énergie…

Il serait (…) aisé de céder à la facilité et de promettre des mesures et des aides financières d’un montant irréaliste puis d’en laisser la charge et la responsabilité à un autre gouvernement. Ce n’est pas la conception que nous avons de la responsabilité dans la République…

On ne gouverne pas en extrapolant les chiffres, sans examiner avec minutie chacun des projets proposés… Il faut désormais graver dans le marbre ce qui a été longuement négocié. A l’occasion du conseil des ministres de mercredi l’ensemble des nombreuses avancées que je viens d’évoquer seront actées sous l’autorité du président de la république par l’ensemble des ministres concernés.

… J’en appelle encore une fois à la raison et à la levée des barrages. Bloquer la Guyane, bloquer son économie, bloquer ses écoles, bloquer ses services publics, ce n’est pas ainsi que l’on peut préparer l’avenir.

Nous avons entendu nos compatriotes guyanais, nous avons entendu leur demande de plus de considération et leur volonté de prendre en main leur destin face aux nombreux défis que connait leur territoire… La Guyane ne pourra pas décoller sur la base de fausses promesses et d’engagements non tenus. J’appelle donc l’ensemble des partenaires à poursuivre le dialogue…

Previous post

Déclaration signée par des Elus des 12 communes du Sud de la Martinique

Next post

Le V° Congrès des écrivains de la Caraïbe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *