Divers

Baillif en eaux troubles

« Voyé dlo la !! Voyé dlo la ! Voyé dloooo… Nou an lè on île … Nou pa ni dlo ! Nou ka payé faktí … Pa ni dlo ! Vou ossi ou pa sav k bèf la ké bwé?!!…ou ja bon ay benyé jiss dolé ?!!!

Cotis & Jody, 2 jeunes du stand up Guadeloupéen ont parfaitement résumé la situation dans leur clip. Et quand on voit l’eau du robinet à Saint Robert à Baillif ce weekend, comment ne pas comprendre les manifestations de colère des résidents ?

Et ce ne sont pas les membres du collectif de l’eau de Baillif qui nous contrediront, cumulant toutes les difficultés que la population Guadeloupéenne vit au quotidien : une production insuffisant voire nulle et une distribution à travers un réseau à l’agonie.

voye-dlo-la

Certains s’étonnent que la station de Montval, « l’une des plus modernes » de la Guadeloupe connaisse toujours des pannes et que les techniciens locaux ne puissent les résoudre sans l’aide des concepteurs Suisses, que les canalisations datant des années 50 n’aient pas été remplacées en temps voulu.

En consultant le site du Centre d’Information sur l’eau, nous apprenons qu’en « France », « l’eau qui coule à nos robinets est parmi les plus sûres au monde ». Mais la Guadeloupe, ce n’est pas la France.

« L’eau est soumise à une réglementation très sévère pour la garantir contre tous les risques immédiats ou à long terme. Une personne doit pouvoir boire 2 litres d’eau par jour toute sa vie sans risque pour sa santé ».

Alors pour l’avenir, buvez, mais sachez éliminer les toxines !

Previous post

José Vatin reçu par le Consistoire national juif de France

Next post

Elections CCI Martinique : Philippe JOCK Président

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *