Société

Babette attaque Pau-Langevin… qui lui répond !

Dans l’émission Les « Grandes Gueules » sur RMC de 11 h à 12 h, Alain Marschall et Olivier Truchot  donnent la parole à des personnalités. Hier mercredi 29 juin, Babette de Rozières, une « G.G » a poussé un coup de gueule.

« J’ai créé un salon de la gastronomie des Outre-mer… Il n’intéresse personne. A chaque fois que je vais voir quelqu’un pour demander des subventions, quelque chose, on me donne de belles paroles, il n’y a rien.  Il y a un ministre soi disant des Outremer ici et c’est la première qui ne s’intéresse pas du tout au Salon de la gastronomie des Outremer.  Or c’est la promotion de la culture créole, c’est faire travailler les petits artisans, les faire venir ici pour mieux les faire connaître. Elle cela ne l’intéresse pas… »

@Captured'écran

@Captured’écran

A l’issue de sa déclaration sur les antennes, la ministre George Pau-Langevin ne s’est pas privée de lui répondre par l’intermédiaire de 97land.

97L : Quelle est votre réaction aux propos de Babette ?

 Je suis vraiment très surprise parce que je n’arrive pas à comprendre ses motivations. Babette est venue nous voir quand elle a lancé son salon, nous l’avons tout de suite soutenue et par rapport au montant que peut donner le ministère elle a eu des subventions d’un montant exceptionnel. Elle a eu 65 000 € la première année, 40 000 € la 2eme. Elle a redéposé un dossier pour l’année suivante. Moi je suis ahurie de voir que l’on peut ainsi proférer des contrevérités alors qu’elle sait très bien qu’on peut la démentir et montrer les documents. Je ne comprends pas pourquoi Babette  agit comme cela.

97L : On sait que Babette est chargée de la future Cité de la Gastronomie. N’est ce pas un coup politique ?

Je ne sais pas mais il me semble que même si elle est élue et qu’elle est engagée politiquement,  cela n’autorise pas à proférer des contre-vérités. Les gens se rendront bien compte que ce qu’elle dit est faux et je me répète j’ai du mal à comprendre la logique de cela. Actuellement elle est avec Mme Pécresse grand bien lui fasse, mais ce n’est  pas une raison pour dire des choses qui peuvent se démentir aussi facilement. Il me semble (c’est l’opinion que j’ai) que si elle commence comme cela elle est vraiment mal partie en politique.

Nul doute que l’affaire ne devrait pas en rester là avec la suite de l’intervention de Babette : « Quand elle arrive aux Antilles, elle met des gardes partout en sécurité devant sa maison (sic)… parce qu’elle a peur des Guadeloupéens… Elle ne fait rien pour les Outremer je pense qu’elle n’aime pas les Outremer ». On peut prévoir des explications orageuses entre les deux femmes dans les prochains jours.

 

Previous post

TOUS CREOLES recevait Serge Romana et Emmanuel Gordien

Next post

« Léon-Gontran Damas : une négritude entière »

Joël DIN

Joël DIN

5 Comments

  1. Richie
    juillet 1, 2016 at 00:21 — Répondre

    Babette n’est pas une politique c’est une opportuniste qui s’octroie des droits sous prétexte de faire parti d’une émission de telé. Elle revendique d’être la représentante des Antilles qu’elle dénigre avec des exigences d’une star. Des chefs qui ont fait leur preuve aux Antilles sont largement plus compétents que cette dame qui utilise ces réseaux politiques pour se targuer de représentante officielle. Ces attitudes de star sont permanentes pour faire parler d’elle. Elle fait du doudouisme à l’envers. Ce qui l’intéresse c’est son confort financier.

  2. berdarnini
    juillet 1, 2016 at 14:11 — Répondre

    Et je suis tout à fait d’accord

  3. Bruno
    juillet 1, 2016 at 21:24 — Répondre

    La Ministre a parfaitement raison, Babette est une opportuniste et une affairiste qui a bénéficié des largesses du ministère et de France Ô aussi. Des reportages à sa gloire, sans nuances ni critiques. L’arroseur arrosé ?

  4. Mouëza
    juillet 8, 2016 at 15:33 — Répondre

    On ne peut pas se contenter de paroles, on demande à voir les mandatements des diverses subventions et les conditions dans lesquelles elles ont été accordées.
    Si ce que dit le ministre est exact cela signifie que Babette est une menteuse. Et donc que Babette ayant des sous pour se payer des gardes corps n’aurait pas besoin de subventions remboursables (ce ne sont pas des dons gratuits).
    Dans le cas contraire ce serait la ministre la menteuse.
    Je ne serais pas étonnée qu’on fasse payer à Babette son passage à l’ennemi avec ses casseroles.
    Il faut cependant noter qu’elle n’a pas beaucoup été sur ce projet par les autorités locales, nul n’est ni roi ni reine dans son pays. La vengeance étant comme toujours un plat qui se mange froid.
    Vivement les photocopies et les dates de mandatement, les guadeloupéens sont fanas du parler vraie.
    Qui ment, qui ment à demi? Les deux mentent-elles?
    Je suis comme Saint Thomas, je hais les palabres inutiles, les cancans coutumes locales des matadors.
    J’attends une invitation non subventionnée de Babette dans son restaurant, l’homme ne vit pas que de paroles!
    La Guadeloupe est on le sait le pays du fruit défendu!

  5. août 4, 2016 at 00:42 — Répondre

    Seulement voilà, le ministère des Outre-mer lui a bien versé 105 000 euros de subventions et un correctif a été passé à l’antenne de RMC le lendemain.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *