Divers

Avec la Coupe Davis, la Guadeloupe veut vendre son tourisme

A un mois du match France-Canada pour le premier tour de la Coupe Davis, à la Guadeloupe, une première outremer, l’industrie touristique de l’île espère profiter de la visibilité inespérée offerte à ses plages et ses paysages, tout en assurant ne pas craindre le virus Zika.

Le 3 février, dix-sept cas de personnes touchées par ce virus avaient été biologiquement confirmés en Guadeloupe. Et pour l’instant la Préfecture n’est pas alarmiste, appelant seulement à « se protéger des piqûres de moustiques ».

Si le secteur local du BTP est heureux d’accueillir cette compétition, du 4 au 6 mars, avec au passage un chantier de 3,2 millions d’euros tombé du ciel pour la création de courts en terre battue et de gradins mobiles d’une capacité de 7.500 places assises, ce sont surtout les acteurs du tourisme qui se frottent les mains.

La Ligue locale de tennis a en effet estimé à plus d’un millier le nombre de nuitées qui seront réservées dans les hôtels entre le 25 février et le 8 mars pour les délégations, française et canadienne, et leurs invités.

« Nous avons été sollicités pour accueillir les équipes », a confirmé à l’AFP Catherine Cadrot, à la tête de l’Auberge la Vieille Tour, un 4 étoiles de 104 chambres dans la commune du Gosier, qui affichera complet, comme la majorité des hôtels de l’archipel, pendant la compétition.

« Les dates du match tombent pendant les vacances scolaires dans l’hexagone (NDLR: dernière semaine de la zone C). C’est difficile de trouver des chambres pour se loger en cette période. Je ne sais donc pas si ça va engendrer un tourisme supplémentaire », analyse cependant Alex Monnier, directeur du Créole Beach Hôtel, complexe 4 étoiles de 280 chambres, qui accueillera en grande partie les délégations.

« Début décembre (NDLR: avant la confirmation définitive de la tenue du tournoi en Guadeloupe), nous avions déjà une occupation de 70% », reconnaît Mme Cadrot. Car début mars correspond au haut de la haute saison touristique. « Ce mois fait partie des plus intéressants avec un taux de remplissage moyen de 85% », a déclaré à l’AFP Mme Vanessa Mozart, animatrice Gites de France, label majoritaire rassemblant 400 hébergements vers lesquels devraient se tourner nombre de spectateurs.

tourismeune deux

L’impact de la Coupe Davis sur l’industrie touristique guadeloupéenne reste difficile à mesurer, tout comme le nombre exact de visiteurs attendus. « Nous estimons qu’au bas mot entre 500 et mille supporters canadiens feront le déplacement », a indiqué Willy Rosier, le directeur général du Comité de Tourisme des Îles de Guadeloupe (CTIG).

Un point fait en tous cas l’unanimité dans l’île: la visibilité donnée à la destination Guadeloupe.

« La plus grande retombée n’est pas la manifestation en elle-même, mais l’image que l’on va avoir par la suite », plaide Rodrigue Solitude, le chef de cabinet du président de Région, Ary Chalus.

« Ca nous fera moins cher en publicité », explique, plus pragmatique, Nicolas Vion, le président du Club des hôteliers (plus de 70% du parc), selon qui « le tourisme est la locomotive qui peut faire redémarrer le train économique de l’île ».

Des propos que modère Elie Domota, chef du syndicat majoritaire, UTT-UGTG. Il souligne l’importance du tourisme et l’épanouissement par le sport. Mais dénonce un coup médiatique: « Ils nous font miroiter des lendemains meilleurs par la retombée économique des événements sportifs alors qu’il n’y en a pas. Aujourd’hui les priorités sont l’eau, le transport public et la santé ».

La question des retombées sur le long terme reste entière. La Route du Rhum, avec sa « visibilité médiatique comparable » selon la Chambre de Commerce et d’Industrie, a provoqué des retombées économiques intéressantes lors de l’édition 2010, mais trois mois après « l’attrait touristique suscité par l’effet Route du Rhum s’était rapidement estompé ».

Avec AFP

Previous post

MOUNIA : « Le REGGAE, ÇA VOUS RENTRE DEDANS »

Next post

Le Gouvernement donne le coup d’envoi du déploiement du Très Haut Débit mobile outre-mer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *