Sports

Au cœur de mon tour (2)

Lé pèp byen bonjou,

Le massage est l’arme du cycliste. A la veille du départ, petite photo de mon masseur préféré Rony Martias qui me permet de me détendre tout en parlant créole. Sé deyè pawol ki ni pawol !

A demain…

                                                                                                                                                                                    Yohann

Previous post

Disparition d'Eudoxie Baboul

Next post

Qui ne connaît pas M. DOMOTA, mais qui connaît l'origine du mot GWADA ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Karukéen
    juillet 2, 2016 at 12:14 — Répondre

    Rony !!!!

    Quel plaisir d’avoir de ses nouvelles !
    Moun Gouwbè té ka monté mown.

    Veille sur notre champion.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *