Culture

Au C.A de France Tv pas un noir, bronzé, ultramarin, gars des banlieues….

… Les barons mettent en place la scène théâtrale pour jouer l’image d’une entreprise unie, d’un royaume prospère. On réunit 200 rédacteurs-en-chef de France Télévisions, jusqu’aux confins de l’outremer, à Strasbourg, pour se féliciter du Grand Plan Stratégique de la Reine, écrit avec des boyaux de poissons…

Alors de quoi est faite la pièce de théâtre ? Il s’agit tout simplement de présenter aux Dieux du gouvernement, l’image d’une France Télévisions qui se réforme, qui est économe, qui avance dans une modernité numérique, qui maigrit et force ses vieux éléments à partir et qui ne met en place que des éléments d’une révolution de l’audiovisuel public.

 Ce spectacle de guignol n’ayant qu’une utilité : faire reconduire la Reine à son poste dans 2 ans. La course au pouvoir est toujours ouverte même si le Ministre de la Culture vient déplacer un obstacle de plus : la future loi sur l’audiovisuel fera en sorte que les PDG des entreprises publiques seront choisis par les conseils d’administration des entreprises publiques.

 … Mais que dire alors d’une Reine se présentant à sa réélection ? La tentation sera grande de cultiver l’entre-soi, au détriment des salariés. Les invitations à déjeuner entre administrateurs de la société France Télévisions, les combines avec l’Etat, employeur de la majorité des membres du conseil d’administration.

… Actuellement pour France télévisions, ce n’est pas un conseil, c’est une parodie. Il y a la Présidente… Puis 5 administrateurs désignés par l’Etat, que du haut-fonctionnaire, voire d’origine unique : l’ENA. Il y a encore 5 administrateurs désignés… par le CSA : on reste éberlué : où donc le CSA est-il parti pêcher ces gens-là ? La directrice du trésor Public de Franche Comté ! Une représentante de l’UNAF, l’Union des associations familiales qui ne représentent plus qu’elles-mêmes depuis 1950 ! 2 représentants de la République : un député, une sénatrice et deux représentants des salariés… puis c’est tout !!

Un conseil d‘administration de France Télévisions ! Ce Machin ? Vous voulez rire ! Des gens qui ne connaissent rien à l’Audiovisuel, qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui sont chargés de valider des choix éditoriaux, stratégiques d’une société de dix mille salariés qui appartient à l’état, c’est-à-dire à tous les français ?

Je peux vous dire qui il n’y a pas !
Pas un noir, pas un bronzé, pas un représentant des outremers, pas un gars issu des banlieues, pas un mec ou une nana, issus du milieu de la Musique, de l’art, de la Culture, pas de représentants des Maires de France, conseil d‘administration de France Télévisions, pas de représentant des régions de France (Ce serait bien qu’il y en ait plusieurs puisque France Télévisions veut leur faire payer le beurre et l’argent du Beurre comme en Nouvelle-Aquitaine avec Noa, la chaîne invisible), pas d’associations de consommateurs, pas de représentant de l’Université, de l’Education nationale.

 Deux représentants du Parlement ? Mais il en faudrait trois fois plus, avec au moins deux députés européens ! Pas de représentants des grandes centrales syndicales, des partis politiques représentés à l’assemblée, des organismes de recherches : CNRS, IRD, Cirad, Ifremer, CNES… Et pourquoi seulement 14 ? Les administrateurs d’un groupe public ne sont pas rémunérés j’espère… Défrayés tout au plus.

 On pourrait imaginer un Conseil d’administration à 30 ou 40 avec des commissions, des avis motivés, des remarques pertinentes. Ce nombre permettrait d’éviter l’entre-soi, la culture de la compromission, de la corruption. Cela permettrait un contrôle fréquent et une transparence !
La future Loi présentée en juillet nous le dira ! Mais bon, en attendant la Reine et son grand chambellan, Tullius Détritus, se préparent à la fête comme si on allumait les feux à Versailles ! La Dame de Pique répète son texte, ses réussites, sa Communication !

… Ah ! les réussites de la Reine :
France Ô ? détruite ! Son remplacement ? Imaginaire !
France Info TV ? Nullité d’audience, de l’énergie et des moyens gaspillés !
La réforme des Régions de France 3 ? Même pas rêvée, ni imaginée !
Les stations Première ? Oubliées et dépouillées !
Gestions de frais de mission et les moyens du reportage ? Numérisés, inefficaces, et donnés à des sociétés américaines !
Les programmes ? Manque d’ambition, d’imagination, de réflexion, de talent simplement !
Mettre toutes les chaînes sur internet ? quelle idée d’huluberlu !
Les tentatives, avec France Bleu, de radio filmée en région ? des catastrophes d’audience qui vont être difficiles à assumer !

Voyons que reste-t-il ?
La télé sans les hommes blancs de plus de cinquante ans. Ben oui, ils sont tous partis et ceux qui n’étaient pas blancs ne sont pas arrivés ! Ni les jeunes d’ailleurs !
Tout ce qu’a décidé ou envisagé la Dame Ernotte depuis sa nomination… Tout a échoué ou s’est effondré !

Previous post

Acte 3 : Chicanos en prend pour son grade

Next post

B. Cambusy met la Martinique en carême

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *