Société

Un sursaut contre la violence en Guadeloupe ?

Ary Chalus  et Jacques Billant Préfet de région se sont rencontrés ce lundi afin de discuter des moyens à mettre en œuvre pour lutter contre la violence dans l’île et que des artistes se mobilisent pour stopper le délitement de la société guadeloupéenne.

Le département a connu cinq braquages lors de ce dernier weekend. Ary Chalus, le président du conseil régional a lancé un véritable coup de gueule sur RCI : « Nous avons alerté à plusieurs reprises le gouvernement sur la montée de la violence et la délinquance. Il n’est pas normal que j’entende aujourd’hui que suite au meurtre d’un Chinois, l’État prend des dispositions pour pouvoir mettre plus de moyens à Aubervilliers et que la Guadeloupe, qui attend une augmentation de ses effectifs n’est pas entendue ».

Bien décidé à battre le fer avec le Gouvernement, il  poursuit : « S’il faut descendre dans la rue, il faudra le faire, il n’est pas normal aujourd’hui qu’on puisse rire de la Guadeloupe, que l’on puisse, moi je le dis, se foutre des Guadeloupéens », se sentant solidaire des « gardiens de prison, des associations, des écoles, des commerçants, des associations culturelles aussi ». « On a blessé un policier dans l’hexagone et tout de suite il y a une réaction des ministres; et (devant le) nombre de policiers et pompiers qui se font agresser en Guadeloupe, on n’entend personne ».

Ont été évoqués entre les deux hommes le renforcement des équipements de vidéosurveillance et une meilleure mutualisation des moyens policiers.

Du côté de la société civile, c’est le pianiste Jean Marie Lesdel qui lance un appel : « Je m’adresse solennellement à TOUS les ARTISTES de notre pays GUADELOUPE (musiciens, peintres, artisans, sportifs)……
Tous les jours la violence ne cesse de croître dans notre archipel….STOP!!!!!STOP!!!!!!!!STOP!!!!
Je pense que nous avons le devoir de nous impliquer maintenant, de nous mobiliser de dire NON au manque de respect de nos aînés, à la banalisation de tuer un être humain comme un animal parce qu’il veut protéger sa recette ou ses biens…..La Guadeloupe n’était pas ça il y a 30 ans ….Que l’on ne s’y trompe pas… Pas de la propagande à deux balles mais une véritable ACTION, prise de conscience générale, mesdames messieurs les chanteurs an nou doubout on nou fè on disk pou nou di STOP…..La Gwadloup a pa sa ……Nou vlé pa sa ankò….Areté tchouyé fanmi an nou…..


Je demande une MOBILISATION sans PRECEDENT afin que nous disions NON…..
ÇA SUFFIT…… C’est à nous de descendre dans la rue…..et VITE…..j’espère que les MEDIAS vont se mobiliser autour de cette publication…..afin de soutenir cette idée MAIS Il faut réagir ARTISTES…..la conscience c’est aussi NOUS, peu importe les courants musicaux…De GRACE réagissons……C’est pas 1 coup de gueule, juste la prise de conscience de prendre le véritable relais…….mais ne restons pas les bras croisés !!!!!!!

Mizik sé Lanmou…..an nou demontréy souplè…….

 

Previous post

Disparition d’Halima Laza Mze

Next post

Un Tour de Guadeloupe formidable pour Maxime Le Lavandier

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *