Sports

Appelez-le Maître Riner !

Teddy Riner est-il sur les traces de Jigoro Kano seul judoka à avoir accédé au 12e dan ? Pas vraiment. Son objectif reste l’or olympique en 2020. 

Un clap du public en son honneur à l’AccorHotels Arena pour son retour. Absent de toute compétition depuis son dernier titre au Championnat du monde de Marrakech en 2017, Teddy Riner a reçu un casque samouraï pour ses dix titres de champion du monde et la ceinture blanche – rouge honorifique de 6e dan (les couleurs du Japon), 2 mois avant ses 30 ans, l’âge minimum requis pour son obtention.

Ce grade correspond au Kyoshi (maîtrise intérieure) : celui qui a acquis l’expertise et la maîtrise de son style, et a les qualifications requises pour enseigner.

« Je suis heureux que mes valeurs soient reconnues, mais ça ne remplacera jamais mes médailles olympiques et mes titres mondiaux » avoue Teddy Riner dont l’objectif reste les JO à Tokyo en 2020.

De retour à l’entraînement, il pourrait participer à la compétition par équipe aux Championnats du monde 2019 à Tokyo. Sa présence en individuel indiquerait qu’il a retrouvé son poids de forme et toutes ses sensations. Et les sacrifices commencent dès maintenant. Les festivités carnalesques s’approchant, Eric Judor pourra profiter des beignets de carnaval sur place, pas Teddy, au régime. Pas rancunier, il lance un : « an ka voyé an big fòs pou zot an Gwada ! Maché an mas la ! » en souvenir de son déboulé avec Akiyo l’an passé.

Previous post

Trop grosse pour être hôtesse ?

Next post

Maryse Condé : Que la Guadeloupe ait voix au chapitre

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *