Divers

Annick Giratoire et Nicolas Culot

Que répondre quand on nous interroge à propos des Sargasses : O Girardin é Hulot ?

Une enquête IFOP pour le JDD montre que certains ministres, bien qu’en poste depuis plus d’un an restent des inconnus pour le public.

« Parmi ces « invisibles », on retrouve par exemple la ministre des Outre-mer Annick Girardin. Déjà présente au gouvernement durant une partie du mandat de François Hollande, elle reste une inconnue pour 64% des Français ». (JDD)

Qu’un ministre des Outre-mer ne soit pas connu, cela fait 70 ans que cela dure et ce n’est pas dramatique. Mais qu’une ministre rejette systématiquement à la moindre difficulté la faute sur le gouvernement précédent auquel elle participait ou déclare à chaque difficulté n’avoir pas appréhendé à sa juste mesure l’ampleur de la tâche, mais desormais tout faire pour y remedier, c’est nouveau. Un Mea Culpa permanent, virage à 360 degrés qui justifie l’immobilisme et fait gagner du temps.

Mais il y a bien plus grave. Comme ce ministre très connu, journaliste animateur, producteur, écrivain, Commandeur de la légion d’honneur, Officier de l’ordre national du mérite, Chevalier des Lettres et des Arts, qui juré, craché, promis, affirmait avec aplomb qu’il allait faire ramasser les Sargasses en 48 heures.

Une légende veut que Jacques Tati se soit inspiré de son grand-père pour créer le personnage de Mr Hulot, personnage déjanté dans une pension de vacances. Sa venue en Guadeloupe et en Martinique etait-elle donc un hommage à son aïeul déjanté ?

Previous post

Racisme ?

Next post

Il y a 10 ans David Sommeil etait victime d'un malaise cardiaque

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *