Société

Annick Girardin : Je me donne une année, si j’échoue, j’aurai loupé ma mission, je rentrerai chez moi »

Invitée d’Internationales sur TV5Monde Annick Girardin s’est montrée déterminée à propos des Assises des Outre-mer.

« Je ne veux pas que le ministère des Outre-mer soit celui des urgences. Pour cela, il faut en faire des territoires d’excellence… Les Outre-mer n’ont pas les meilleurs experts…

L’idée des Assises, c’est de mettre les territoires en mouvement… Les territoires d’Outre-mer doivent se saisir de l’opportunité faite par le Président de la République de se repenser autrement…  C’est mon grand défi… Je me suis donné une année, c’est à dire l’organisation de ces assises sur les territoires jusqu’en janvier, la réponse sous forme d’outil et de financement à travers le libre bleu des outre-mer qui va aller jusqu’en juin avec la loi de finances de 2019, qu’il nous faut préparer en septembre octobre. Soit le pari est gagné et après on déroule sur les quatre années qui suivent soit il est loupé et j’aurai loupé ma mission, je rentre chez moi »

Previous post

Violence : Où va la Guadeloupe ?

Next post

Gourbeyre : Bras de fer entre l’évêque et le curé

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *