Culture

 ANAIS FELTRO : LE NOUVEAU VISAGE  DE TRUE COLORS   

ANAIS FELTRO : LE NOUVEAU VISAGE  DE LA MARQUE TRUE COLORS  (2015-2016)

TRUE COLORS 2

Originaire de la Guadeloupe et de  l’Inde, Anaïs Feltro,  n’est pas seulement belle, elle possède un master en traduction anglaise et espagnole.  Mannequin professionnelle depuis  4 ans, consciente du métier éphémère des tendances de jeunes mannequins  (18ans) en agence sur les podiums, après quelques jobs en tant que réceptionniste en hôtellerie pour maintenir son niveau en langues, elle termine une partie de son cursus à Madrid, où le destin lui réserve une surprise,  repérée  par le photographe Dany Diez. Sa carrière de mannequin prend un virage exceptionnel  (Défilés et magazines) Rencontre avec Anaïs Feltro  nouveau visage  de beauté de la marque TRUE COLORS Paris de la créatrice Fatou Sarr  Sénégalaise.

97L : Comment s’est passé le casting et le choix du  jury pour la beauté des modèles ? 

Le casting a été ouvert soit un casting call sur paris. Je m’y suis présentée comme n’importe qui l’aurait fait. On m’a posé beaucoup de questions sur moi, mon parcours, ma formation. Une photo au naturel de face, de profil. Un casting dit classique. L’avantage de ce casting est qu’il s’est fait tel un entretien individuel. Ainsi aucun élément perturbateur. J’ai pu argumenter tranquillement, sans me sentir observée par d’autres filles par exemple.

97L : Comment  vivez-vous  cette notoriété (affiches, magazines)  pour la marque nationale ‘TRUE COLORS’ ?

J’apprécie particulièrement le fait d’avoir été choisie pour représenter une marque de cosmétiques. Cela booste une carrière, et être l’image d’une marque de cosmétique rassure sur sa propre beauté de visage. Je vis très bien cette notoriété et comme toute autre elle me permettra d’être bookée sur d’autres projets et donc d’avancer toujours un peu plus.

97L : Vous avez-vous un parcours de modèle professionnel, Quels sont les obstacles pour ce métier au quotidien ?

Les obstacles sont nombreux dans le domaine du mannequinat et de l’artistique en général si je puis dire. Etre mannequin à un niveau professionnel demande une qualité principale soit le goût de la compétition car le plus gros obstacle est représenté par les ordres. En effet nous sommes beaucoup sur le dit «  marché ». Je suis souvent heurté à la difficulté du métier qui est de savoir faire la différence. Il faut savoir sortir son épingle du jeu en permanence, c’est à dire autant durant un shooting que durant un défilé ou un simple cocktail auquel on est invité.

TRUE COLORS 3

97L :Des  conseils aux jeunes filles qui souhaitent évoluer dans ce milieu ?

J’ai plein de conseils à donner et en même temps aucun car il faudrait faire du cas par cas. Pour ma part, je réussi à évoluer car je reste moi-même et n’oublie aucune de mes valeurs. Un bon entourage ça aide toujours dans ces cas-là.

97L : Vos hobbies préférés et vos projets ?

Je lis beaucoup, j’adore faire du sport. Mes projets sont nombreux mais les principaux sont réussir ce que j’ai déjà entrepris dans ma carrière de mannequin et faire évoluer ma carrière de chanteuse.  Je vous tiendrai  informé de mon nouvel album.

Photos : True Colors Paris –46 rue du Fbg St martin 75010 Paris

 

Propos recueillis par Wanda

Previous post

LES ECHOS DE LA MEMOIRE PROLONGATION

Next post

Le retour au pays facilité à la Réunion

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *