Société

AMBIANCE ETINCELLE AU  MORNE ACAJOU !

Le Foyer Rural  du Morne Acajou en Martinique a donné le son de cloche le dernier dimanche du mois d’août pour une rencontre festive en son sein avant  la rentrée.

Un Foyer Rural pas comme les autres puisqu’il est le premier Foyer Rural de Martinique ; l’exemple qui a conduit la création des autres foyers. Né en 1970, le Foyer Rural de Morne Acajou  préconise l’éducation permanente des jeunes franciscains par des actions éducatives comme des stages et des formations diverses : couture, vannerie avec notamment des conférences sur la nutrition, sur le budget et bien d’autres activités pour venir en aide à tout un chacun.

Car le combat de cette Association est de lutter contre l’éclatement du lien social. Par conséquent, l’objectif visé est celui de recréer le lien intergénérationnel en rassemblant toute génération confondue, les intégrant à des projets socio culturels, à des activités traditionnelles comme le groupe de haute-taille « O DI MEN », la chorale des séniors, la soirée soupe le dernier vendredi du mois, le petit-déj local « an tan lontan », le bingo qui réunit la famille etc.  Et ce, afin de transmettre, le savoir, les saveurs de nos aînées, de rassembler les générations et faire prendre conscience des valeurs du vivre ensemble, du savoir-faire et de son identité : piti kouté gran, gran  kouté  piti !!

Afin de sortir les jeunes de l’oisiveté et toujours dans un esprit de rassemblement et d’apaisement,  le Président Samuel TAVERNIER impulse l’Association dans cet espace social qui a d’ailleurs eu le label CAF en 2014. Il est à souligner qu’il s’agit de la première Association qui a bénéficié de cette subvention assez importante et qui a en contrepartie des impératifs pour la bonne conduite des projets élaborés.

Ce dernier pot des vacances s’est donc passé dans une ambiance familiale, conviviale sous le goût des saveurs locales rares où le président a fait un accueil particulier et individualisé à chacun des invités où le protocole et les discours classiques  étaient mis de côté pour faire place à la convivialité et honorer la simplicité par un accueil spontané, chaleureux, fraternel  et champêtre du bon coin.

Sans parler de l’ancienne « rue des 3 coups de couteaux », le Morne Acajou a son histoire ! Déjà par le nom qui vient d’un arbre nommé « acajou » qui séjournait ce coin du François et puis, situé à 2 minutes de l’habitation Clément très connue pour les rencontres des grands hommes politiques.

Le souci de Samuel TAVERNIER  est de continuer à faire prospérer  le Foyer en un espace social d’éducation et de culture en conditionnant tout le monde pour la bonne cause.  Aussi a-t-il pris à cœur le projet d’accès à l’informatique pour les séniors … I fèt !

Tout’ moun cé moun !

Joseth SYMPHOR

Previous post

Le CREFOM se félicite de la nomination d'Ericka Bareigts

Next post

L’université Georgetown reconnaît son passé esclavagiste

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Mme Alcindor
    octobre 13, 2016 at 00:29 — Répondre

    Bonjour,
    Je suis heureuse de lire le reportage sur un des Quartier de mon enfance. je ne lie pas tout de suite les mails du 97 (le temps) merci pour ses quelque lignes .
    Car je suis Franciscaine

    Notre ASSOCIATION AGORA Karayib de Clichy organise la Dictée Créole.
    Le vendredi 28 Octobre 2016 de 19H30 à 21h30.
    A la Maison Des Associations Aimé Césaire, au 80 Boulevard Général Leclerc 92110 Clichy.
    Bien Cordialement.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *