Divers

Althea Gibson rejoint Gerty Archimede

Elles ne se sont jamais connues mais se côtoieront désormais pour l’éternité dans le 12ème arrondissement de Paris.

Si le nom de la mornalienne Gerty Archimède, pionnière de l’émancipation féminine en Guadeloupe, première avocate et député noire, protectrice d’Angela Davis ne nous est pas inconnu, il n’en est pas de même pour Althea Gibson.

C’est Serena Williams à Roland Garros qui a fait sortir de l’ombre cette afro américaine décédée en 2003 : « Althea m’a donné du bonheur et la fierté d’être noire. Elle a été pionnière pour tout le tennis, pas seulement le tennis féminin.
Première femme noire à remporter il y a soixante ans un tournoi du Grand Chelem, à Roland-Garros, son nom va être donné à un gymnase du 12e arrondissement de Paris rue Gerty Archimède. Et comme le déclare Nicolas Bonnet, l’élu porteur de la proposition « C’est une rencontre de deux histoires, deux femmes qui ont été contemporaines… »

Née en 1927 en Caroline du Sud, la jeune ­Althea se révèle très vite douée pour le tennis mais son talent reste longtemps cantonné aux vestiaires noirs. Au total, elle gagnera onze tournois du Grand Chelem dont Roland-Garros et Wimbledon. Elle s’intéressera par la suite au golf devenant la première joueuse noire du circuit professionnel ­féminin puis à la musique et au cinéma aux côtés de John Wayne.

Deux exemples de femmes méritantes à ne pas oublier.

Previous post

Combattre le terrorisme par l'intelligence

Next post

Le Président du SIAEAG informe la population

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *