Sports

ALFRED DEFONTIS DECORE DE LA MEDAILLE D’OR DE LA FFC

Réunie cette année dans le Palais des Congrès d’Antibes Juan les Pins, la Fédération Française de Cyclisme a organisé son congrès où sont constatés les bilans et revus quelques points relatifs à toutes les disciplines du sport cycliste avec 240 congressistes, représentatifs des associations des comités régionaux de France métropolitaine et d’Outre-mer.

Alfred DEFONTIS, Président du Comité Régional Cycliste de Martinique, a été très ému d’entendre son palmarès  énoncé par le Président David LAPPARTIENT, avant de se voir remettre  la médaille d’or de la FFC, plus haute distinction décernée à des dirigeants particulièrement méritants.

La Fédération a décidé à l’unanimité que cette consécration était bien méritée, et cette reconnaissance de son engagement, cet engagement du cœur et du travail, son abnégation, sont des preuves des qualités reconnus par tous lorsque l’on connaît son palmarès et les résultats qu’il obtient encore en restant un leader optimiste dans tous les postes qu’il a occupé et ceux qu’il occupe encore. De coureur cycliste avec un palmarès élogieux, vainqueur du Tour Cycliste de la Martinique en 1973, descendu de son vélo, il sera Cadre Technique adjoint, puis Cadre Technique, Sélectionneur du Club Martinique et depuis 14 ans, Président du Comité Régional Cycliste de Martinique.

Exemple pour le cyclisme martiniquais, il est toujours totalement disponible pour le cyclisme et pour en défendre ses valeurs. Homme humble, il répondra à cet honneur qui lui a été rendu qu’il n’a fait que respecter se engagement envers sa Martinique et les valeurs qui lui sont chers.

Previous post

Invitation journée de la femme BBU 12 mars

Next post

Les paradoxes guadeloupéens

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

2 Comments

  1. Georges
    mars 10, 2016 at 09:06 — Répondre

    Une vie consacrée au cyclisme. D’interminables polémique de pseudo connaisseurs. Bravo monsieur Defontis !

  2. Balki
    mars 10, 2016 at 17:06 — Répondre

    Le couronnement d’années au service de la petite reine.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *