Société

Adèle ALBERT- ETIENNE : favoriser le vivre-ensemble !

La politique, on l’oublie trop souvent est l’affaire d’élus locaux qui s’impliquent dans leur commune. Rencontre avec une originaire de la Martinique, Adèle ALBERT- ETIENNE Conseillère municipale à ville d’Herblay en charge de la proximité relation citoyenne

Pouvez-vous nous préciser le rôle de votre délégation ?

Je m’occupe de la démocratie à savoir le conseil municipal des jeunes, le comité des sages, des séniors, la consultation des jeunes adultes qui vont s’installer. Je suis aussi en charge de l’accueil des nouveaux Herblaysiens.

Quelle est la place des Ultramarins dans la ville d’Herblay ?

Pas de place particulière, on contribue au bien-être, au bien vivre de la population. En tant que domienne, j’ai un engagement qui porte sur une vie collective pour tout le monde.

Les antillais vous suivent -ls ?

Il y a ceux qui me soutiennent mais ils ne sont pas très impliqués, ils ne veulent pas se positionner. Ils n’ont peut être pas le temps de servir la population ou s’intéresser à la politique locale.

Un avis sur la politique aux Antilles.

Elle est illisible, j’ai du mal à comprendre certains engagements. Il y a beaucoup de choses à faire mais il faudrait changer les mentalités. Le cadre de vie et l’environnement sont très beaux mais selon moi il n’y a pas assez d’engagement pour pérenniser la qualité de vie.

Un message pour nos compatriotes ?

Je leur demanderais de prendre part à la vie politique et de s’engager objectivement. La situation politique actuelle nécessite une prise de conscience pour que le vivre ensemble perdure.

H.J

Previous post

Guadeloupe : Dernière heure La campagne électorale se radicalise

Next post

Un vent de musique lyrique souffle sur la Guadeloupe.

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *