Société

A.Pulvar : Ce n’est pas en légitimant les idées du R.N que le Président va l’affaiblir

Audrey Pulvar était l’invitée de franceinfo le 2 novembre. Candidate aux municipales à Paris Centre en 2ème position sur la liste « Paris en commun » favorable à Anne Hidalgo, elle est revenue sur l’interview du président de la République à Valeurs actuelles.

« Je comprends mal pourquoi le président de la République donne une telle résonance à un journal qui est un journal d’extrême droite, un journal misogyne, condamné pour incitation à la haine raciale. Un journal d’un climato scepticisme tellement caricatural qu’il en devient risible. Et c’est un journal, on le sait qui attise les haines.

J’ai entendu l’argument de l’Élysée qui dit que le Prėsident veut s’adresser à tout le monde. Dans ce cas-là, il peut aussi donner une interview à Minute, allons-y,  ou à d’autres journaux estampillés d’extrême droite. Voilà.

Je pense à toutes ces personnes de gauche qui ont voté pour Emmanuel Macron et qui non seulement découvrent qu’en fait il mène une politique de droite mais qu’il s’adresse à l’extrême droite. Je pense à tous ceux qui ont voté pour Emmanuel Macron et qui découvrent qu’en fait, ils avaient voté pour Nicolas Sarkozy.

Je ne sais pas si c’est une faute politique mais en tout cas les masques tombent… Le Président enjambe tout cela en pensant qu’il sera face à Marine Le Pen mais ce n’est pas en légitimant les idées du Rassemblement national qu’il va l’affaiblir. Nicolas Sarkozy a essayé. Ça a marché en 2007, ça a moins marché en 2012 ».

Previous post

Alors les dirigeants de Verone, Balotelli entend des voix ?

Next post

Guadeloupe : En souvenir des morts, fleurs, bougies et lumignons

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *