Sports

A la rencontre de champions

Ils viennent de Tahiti, de Guadeloupe, de Saint  Martin, de la Réunion et de Nouvelle Calédonie. Ils ont rencontré des champions du monde avant d’assister à une rencontre. Et le selfie de Christian Karembeu montre que les anciennes gloires ont confiance en l’avenir.

IMG_2083

250 des 1000 Jeunes venus de tous les territoires des outre-mer pour participer aux matches de l’Euro 2016 dans le cadre de l’opération TOUS PRÊTS! étaient reçus par la ministre des Outre mer mardi 14 juin. Ces jeunes ont pu échanger avec des anciens footballeurs venus pour la circonstance. Et si l’ambiance était décontractée, impossible pour ces champions de ne pas évoquer l’équipe de France et ses ultramarins.

IMG_2073

Ainsi Christian Karembeu après avoir relevé la performance de Dimitri Payet lors du premier match du tournoi  préfère se concentrer sur la rencontre d’aujourd’hui et estime « l’équipe albanaise très vaillante. Il faudra faire attention avec à leur crédit une belle performance en défendant à 10 pendant plus de 50 minutes face à la Suisse en ayant aussi des occasions. Méfiance ! ».

IMG_2144

José Pierre Fanfan se montrait heureux d’être parmi ces jeunes :  « C’est un évènement qui me tenait à cœur pour promouvoir le sport. Ces jeunes vont voir des rencontres. Le sport est vecteur de valeurs très positives même s’il y a aussi des problèmes comme le récent Russie-Angleterre. L’adversité ça m’a construit. J’espère que parmi eux se trouve la relève ».

Evoquant la présence d’ultramarins en équipe de France il se veut optimiste :  » On en a un peu plus que dernièrement. C’est par vague, c’est cyclique. Quand je vois Martial, Coman, un joueur comme Varane absent, Payet évidement cette équipe a de la qualité. Laissons-les murir ce sont peut-être de futurs grands ». Le match contre l’Albanie ne l’effraie pas et il voit la France dans le carré final.

IMG_2159

Bernard Diomède lui nous précisait sa fonction à la Fédération en faveur de l’outre mer : « Je suis devenu sélectionneur national des U17 au mois de Septembre. On m’a confié aussi deux missions dont l’une d’elle avec la DTN est de réfléchir comment accompagner le football ultramarin.

Après des échanges réguliers avec des anciens joueurs investis comme Bernard Lama, Luc Sonor, Christian Karembeu, on s’est questionné afin de savoir ce qu’on pourrait transmettre à ces jeunes. La 1ère réponse c’est que quand on est dans une structure c’est plus facile. On a une parole, on a une voix et on a des éléments qu’on ne maitrise pas quand on est à l’extérieur. Avec le Président, on s’est donné un an pour les consultations. Ensuite viendra le temps des propositions ».MARIE-GALANTE

Previous post

Huguette Bello : Contre la privatisation de la SIDR

Next post

Communiqué urgent : La Ministre de la Culture condamne France Ô

h J

h J

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *