Société

A 900 m des plages du François…

Image parlante d’un martiniquais habitant à 900 m des plages au François. 

Comment peut on laisser une population mourir de la sorte sans monter au créneau !!!

L ‘ASSAUPAMAR répète que la Martinique a perdu trop de temps depuis 2014 dans cette histoire. Il est inadmissible qu’un État responsable et des autorités responsables continuent à laisser une matière première aussi riche devenir une pourriture qui empoisonne la vie des riverains et bloque des activités économiques ce qui a certainement une incidence sur le tourisme.

La santé des Martiniquais n’est pas à vendre.

L’ASSAUPAMAR persiste et répète que des solutions de récupération et de revalorisation par toutes les transformations existent déjà (aliments pour bétail, cosmétiques…), des procédures de décontamination existent également et que c’est une négligence impardonnable des élus de ne pas avoir alimenté la recherche…

Previous post

Comment la France a invoqué ses grands principes pour légitimer le non-droit en Guyane

Next post

Le 1er mai en Guadeloupe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *