Société

5 personnes en Martinique suspectées de pédopornographie

Le procès de 3 individus vivant en Martinique, mis en examen pour «détention, transmission et diffusion d’images et vidéos pédopornographiques», initialement prévu le 19 août dernier, s’est déroulé au tribunal de Fort de France. Les 2 autres prévenus ont bénéficié d’un renvoi jusqu’au 11 mai prochain.

Ils ont été arrêtés grâce à l’utilisation d’un logiciel américain permettant d’identifier dans une zone géographique ciblée les contrevenants. Ils ont reconnu et regrettent les faits, se déclarant « soulagés » et souhaitant des soins psychologiques et psychiatriques.

Ces hommes célibataires ou pères de famille, de 35 à 50 ans, éducateur sportif ou ingénieur territorial sans antécédents judiciaires encouraient une peine de 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende. Ils ont finalement écopé de peines allant pour 2 d’entre eux de 6 mois, l’un de 8 mois de prison avec sursis, mise à l’épreuve ainsi qu’une inscription au fichier des agressions sexuelles.

L’Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC) réclame aux fournisseurs d’accès à internet français qu’ils bloquent l’accès aux sites jugés comme faisant « l’apologie du terrorisme », le tout sans l’intervention d’un juge. Cette vague de censure s’est accompagnée du blocage de 5 sites qualifiés de « pédopornographies », selon le même procédé. En effet, le décret encadrant ces blocages prévoit la « répression du terrorisme ou la lutte contre la pédopornographie ». Cependant la zone Caraïbes restait hors de sa portée.

En février 2015 la gendarmerie de Martinique contacte la sécurité intérieure aux Etats-Unis, travaillant de concert, aboutissant à la découverte de milliers de fichiers pédopornographiques récupérés dans le cadre de l’enquête.

Ce «ne sont pas des délinquants agressifs, (mais ils) entretiennent un esprit très déplaisant et néfaste d’autant plus qu’à l’origine de ces vidéos, il y a des faits de violence à l’égard d’enfants, et leurs attitudes encouragent ceux qui réalisent ces images au niveau international». Il s’agit d’un avertissement à tous les consommateurs potentiels de ce type d’images.

Previous post

Portait : Alain LESPOIR

Next post

Lucia Rubio et Serge Bile en duo sur Martinique 1ère ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *