Culture

40 ans après Coco La Fleur, rencontres et échanges avec Christian Lara

40 ans après la sortie du 1er long-métrage du Guadeloupéen « Coco La Fleur », rencontres et échanges avec Christian Lara

En cette fin mai 2018, la Région Guadeloupe proposait une série de rencontres entre le réalisateur Guadeloupéen Christian Lara, les lycéens du LPO de Pointe-Noire et des réalisateurs guadeloupéens dits de la « nouvelle génération » -, mais aussi avec le grand public lors de projections au Mémorial ACTe et à Duval Petit-Canal.

Christian Lara est né en 1939 à Basse Terre. Pour son premier film antillais, il confie les rôles  principaux à Robert Liensol et Greg Germain. Viendront ensuite Mamito, Sucre amer, 1802 l’Épopée guadeloupéenne ou encore Vivre libre ou mourir. En 2013, au Festival panafricain du film de Los Angeles, il reçoit le Pioneering Filmmaker Award pour l’ensemble de sa carrière.

 

Mardi 29 mai, c’est en présence de Christian Lara que se déroulait l’inauguration de la salle itinérante de Ciné Woulé sur le site de Duval. Mercredi 30, le public était invité à le suivre sur les sites du tournage.

Ces rencontres, visant la transmission de l’expérience, organisées par la Région Guadeloupe s’inscrivent dans la politique régionale d’accompagnement et d’aide au développement de l’industrie créative et plus particulièrement cinématographique guadeloupéenne.

 

Le synopsis

David Boyeur, surnommé Coco la Fleur à cause de l’éternel hibiscus qu’il porte à sa veste, considéré comme simple d’esprit, est l’homme a tout faire de la famille Monbin.

C’est l’époque du Carnaval mais aussi des élections législatives. Gaston Monbin, qui vit en France depuis 20  ans revient dans l’ile comme candidat de la majorité. Il est accompagné par son épouse, Marie-Ange, une antillaise née à Paris. Dès qu’il la voit, Coco la Fleur en tombe éperdument amoureux.

Coco la Fleur est appelé à la rescousse de Gaston dont la campagne s’enlise. Devenu très populaire, Coco finit par remporter les élections. Mais attiré dans un guet apens, il est abattu par arme à feu.

Previous post

Sauvons la librairie Alexandre à FdF

Next post

CONTRE LA MERCURY BEACH A GRANDE ANSE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *