Divers

32 nuances de bleu pour l’association Accolade

Cette année, le bleu Outre-Mer était de rigueur en ce samedi 28 janvier pour la grande soirée de l’association Accolade à l’espace Chevreul. 32 ans de disponibilité de ses membres au service d’autrui et de la communauté.

Quand on parle de bleu, on pense directement au ciel et à la mer. Symbole de paix, de calme, de sérénité, peu de convives de cet évènement n’imagineraient que le nom de bleu outremer n’a aucune origine ultramarine. En Occident, à partir du XIIème siècle, on importait le lapis-lazuli d’Afghanistan afin d’en extraire un pigment bleu, dénommé bleu outremer du fait de sa provenance de régions « au-delà des mers ».

ACCOLADE Vahiné

Le ballet Vahiné Ori Tahiti

ACCOLADE tradition

Georges Chipan débutait les discours suivi par Rosy Stanislas, adjointe au maire de la ville de Nanterre, marraine de la soirée. George Pau Langevin venue plus en amie qu’en qualité d’ancienne ministre des Outremers précédait Ary Chalus le Président de la région Guadeloupe  qui n’était pas venu les mains vides : une subvention de 10 000 euros, accordée à l’association pour son travail. Patrick Karam, Vice-Président du Conseil Régional d’Ile de France rappelait ses engagements et ceux de sa région avant que Patrick Jarry le maire de la ville de Nanterre ne souhaite la bienvenue à tous.

georges

ACCOLADE Chalus

Le travail de témoin du quotidien était mis en avant avec des récompenses remises à quatre journalistes pour l’ensemble de leur oeuvre : Alain Thimalon, Franck Zami, Maurice Cécé et José Douglas.

ACCOLADE Trophées

Côté culturel, une exposition mêlant peintures, gravure sur verre, objets de fabrication artisanale se déroulait dans une salle attenante. Les amateurs ont pu apprécier la qualité du travail, la recherche, l’esthétisme des artistes, disponibles pour initier à leur art les plus novices.

ACCOLADE Pau

Pau 2

ACCOLADE peinture

Comme tout bon diner dansant, une fois les desserts terminés, les danseurs envahissaient la piste destinée à leur bon plaisir. 800 zoukeurs qui visiblement avaient décidé que cette soirée irait jusqu’aux premières lueurs « bleues » du jour. Et alors que chacun regagnait ses pénates, les courageux membres d’Accolade défaisaient leur oeuvre du weekend. Des héros de l’ombre, qui mériteraient d’être mis en lumière, sans pérorer sur leurs titres, qualités et grades comme certains.

tirage
Previous post

Vers une finale Guyane-Martinique en coupe des Nations de la Caraïbe ?

cecile begue 2
Next post

Une réunionnaise Miss Prestige national

Joël DIN

Joël DIN

1 Comment

  1. février 2, 2017 at 20:53 — Répondre

    C’était une charmante et belle soirée « On ne change pas une équipe qui gagne ». Merci à l’Associaton ACCOLADE, à Monsieur Jacques AMBROSIO, Monsieur Harry JEANNE de m’avoir invité à participer à l’exposition de peinture. Une première pour moi 😉
    MLGB

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *