Sports

25eme édition du raid du lougarou : que de rebondissements !

Course à pied 

Ils étaient 467 participants à fouler le bitume au Robert sur une distance longue de 15 km, mais quelle course !

Chez les hommes dès le départ trois mapipis prennent la poudre d’escampette et creusent l’écart très rapidement avec le reste près de 3 minutes d’avance sur leurs poursuivants au 5ème km. Le  burundais Jean Mane UWAJENEZA, l’Ethiopien  Getine Mele GEDAMU et le Kenyan Jean Damascène HABARUREMA double vainqueur du semi marathon de FdF en 2006 et 2010 font le spectacle pour le plus grand bonheur des très nombreux spectateurs massés sur le bord des routes.

Premier coup de théâtre, dans la montée de « Boni » le burundais jean mane wajeneza est lâché. Il concède 20 secondes de retard à la SEMAIR. Pour tout le monde  Getine mele GEDAMU et Jean damascène ont course gagnée.  Mais non deuxième rebondissement !

A 4 km de l’arrivée attaque de Jean Damascène qui  flingue  GEDAMU.  Il fait très chaud, coup de bambou, Jean Damascène est victime d’une fringale, d’une défaillance en tête de course. Il s’arrête  et l’Ethiopien GEDAMU redevient leader à 2km de l’arrivée. Est-ce fini ?

Troisième péripétie de l’après midi. A 1 km GEDAMU l’homme de tête est malade. Il abandonne et se fait dépasser, doubler par le burundais Jean Mane UWAJENEZA qui franchit en grand vainqueur la ligne d’arrivée des 15 km dans le temps de 50’18″devant les 2 métropolitains du club Peléen Gregory Rouaut 53’11″et Tony Moulay 53’55 ». Chez les femmes victoire de Felix FANJANTENAINA dans le temps de 1h02’78 » devant les 2 guadeloupéennes Sunilda CALME et Christina LAURENT.

Previous post

Ines Joseph, futur Vogue Model 2017 ?

Next post

Guadeloupe : Entre visites ministérielles et conflits sociaux.

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *