DiversSociété

 250 millions pour les navires de surveillance ultramarins

Le conseil interministériel de la mer auquel ont participé les ministres de la Défense, de l’Économie ainsi que les secrétaires d’État aux Transports et au Développement s’est tenu le 22 octobre à Boulogne.

Manuel Valls a rappelé que plus de 250 millions d’euros ont été débloqués pour renouveler les navires de surveillance ultramarins afin de sécuriser les espaces maritimes français. Pour lutter contre le trafic maritime de stupéfiants, la loi sera modifiée afin de permettre aux navires de l’État d’agir dans des zones éloignées des ports.

La  livraison de l’Astrolabe, brise glace des Terres Australes et antarctiques françaises et de l’Institut Paul-Émile Victor est prévu en 2017. La Marine nationale se verra pourvue de quatre bâtiments multimissions (B2M) pour quatre zones maritimes : la Nouvelle-Calédonie en mai 2016, la Polynésie en novembre 2016, La Réunion en février 2017 puis les Antilles. L’Osiris patrouilleur hauturier affrété par la Direction des Affaires maritimes de la réunion sera renouvelé et deux patrouilleurs légers desserviront la Guyane.

Le gouvernement souhaite s’engager en faveur des ports d’outre-mer  avec une enveloppe de 54 millions d’euros pour des investissements portuaires. Le projet de port de transbordement à Saint-Pierre-et-Miquelon au croisement de plusieurs routes maritimes : de l’Europe du nord vers Montréal et la côte est des Etats-Unis, de l’Asie et la Méditerranée vers Montréal bénéficiera pour sa part d’un soutien particulier. 

st pierre

Previous post

DUCLOS MAX EST PARTI

Next post

DEBAT : LES METIS DE LA REPUBLIQUE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *