Divers

Une tonne de marijuana saisie aux Antilles

En 8 jours, les forces armées aux Antilles ont coordonné 5 opérations en mer de lutte contre le trafic inter-îles de stupéfiants, opérations placées sous l’autorité de Fabrice RIGOULETROZE, préfet de la Martinique et conduites par le vice amiral Olivier COUPRY, commandant supérieur des forces armées aux Antilles.

drogue 2

@Préfecture 972

1 000 kg de marijuana ont été saisis et 15 suspects ont été remis aux autorités judiciaires.

La frégate de surveillance Germinal des forces armées aux Antilles a intercepté un go fast suspecté de trafic de stupéfiants à une quinzaine de milles nautiques de Sainte-Lucie. L’opération a été initiée suite à un renseignement transmis par l’antenne Caraïbe de l’office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) et grâce à la détection de l’embarcation depuis l’hélicoptère Panther embarqué sur la frégate. 23 ballots de marijuana, rejetés à la mer, ont été récupérés  pour un poids total de 556 kg. Les deux présumés narcotrafiquants interceptés et la drogue saisie ont été remis sur décision du Procureur de la République de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France à l’antenne Caraïbe de l’OCRTIS.

Cette action est la 5ème coordonnée par les forces armées aux Antilles dans la zone en seulement 8 jours. En effet, outre l’interception du 8 mai, le Germinal a conduit deux opérations successives en mer les 1er et 4 mai, permettant la saisie de 103 kg puis de 99 kg de marijuana. Cette dernière action, réalisée avec le concours d’un avion de patrouille maritime C26 du Regional Security System (RSS) basé à la Barbade, a permis aux autorités dominiquaises d’appréhender trois individus suspectés de narcotrafic. En parallèle, deux autres actions ont été conduites par nos alliés, sous coordination tactique française. La première opération a eu lieu le 4 mai mettant en œuvre des moyens américains, français et saint-luciens conduisant au rejet de 12 ballots de drogue et à l’appréhension de trois suspects à leur arrivée à Sainte Lucie sur un go fast. La deuxième opération s’est déroulée dans la nuit du 8 au 9 mai au large de la Martinique et a permis au patrouilleur des garde-côtes américains l’USCG Donald Horsley, soutenu par un avion DASH 8 de la Joint Inter Agency Task Force – South (JIATFS), d’appréhender 7 présumés narcotrafiquants et de saisir 260 kg de marijuana.

Au bilan, ces opérations ciblant le trafic inter-îles ont permis la saisie de plus de 1 000 kg de marijuana et la remise aux autorités judiciaires de 15 suspects, contribuant ainsi efficacement à la lutte conduite par la France contre le crime organisé dans les Petites Antilles, et particulièrement en Guadeloupe et en Martinique.

Agissant dans le cadre de l’action de l’État en mer, les forces armées aux Antilles opèrent de manière coordonnée avec les autres administrations françaises ainsi que ses partenaires étrangers de la Caraïbe, pour réprimer les trafics de drogue en haute mer.

 

sylvain jeabert
Previous post

Chute mortelle d'un réunionnais graffeur à Toulouse

gwadair
Next post

Niveau de pollution rouge en Guadeloupe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *