Culture

Les 20 raisons qui vous obligent à regarder « le rêve francais » sur France 2 mercredi

Pour tous les agents des hôpitaux, de la RATP, des PTT, les cheminots des gares venus de leurs régions d’outre-mer et ceux pour qui l’Eldorado métropolitain s’est transformé en cauchemar…

1 – Nous regarderons « le rêve francais » car cette série parle de nous, originaires de Guadeloupe, Martinique, Guyane, la Réunion…

2 – Nous regarderons « le rêve francais », nous, orphelins de notre histoire…

3 – Nous regarderons « le rêve francais » pour ceux qui ont vécu cette époque et n’ont pas su ou pu nous la raconter. Ils etaient 160 000 selon les chiffres officiels…

4 – Nous regarderons « le rêve francais » et auparavant nous en aurons fait la promotion : au sein de notre famille, parmi nos amis, nos collègues…

5 – Nous regarderons « le rêve francais » car il en va du devenir de nos enfants désirant  embrasser la carrière d’écrivain, de comédien, opérateur, réalisateur, scénariste…

6 – Nous regarderons « le rêve francais » afin de cesser de nous gausser des nos aînés et de leurs associations bal-boudin-accras d’antan. Qu’avons-nous fait de plus qu’eux ?…

7 – Nous regarderons « le rêve francais » parce qu’il est grand temps que nos idées, nos pensées, nos désirs soient exprimés au niveau national…

8 – Nous regarderons « le rêve francais » puisque nous étions 1 870 000 téléspectateurs mercredi dernier devant nos écrans…

9 – Nous regarderons « le rêve francais 2 » car nous n’étions que 1 870 000 mercredi dernier et nous rêvons de 10-15 millions…

10 – Nous regarderons « le rêve francais » et éviterons la polémique du décompte du nombre d’acteurs antillais et ceux d’origine africaine. La négritude de Césaire, Senghor et Damas « a trouvé refuge dans le cinéma, la télévision et le théâtre » comme le dit Maryse Condė…

11 – Nous regarderons « le rêve francais » pour entendre des sonorités créoles sans nous soucier de leur pureté. Les mots de nos îles, en contact quotidien dans l’hexagone ont subi des mutations, un nouveau rapport interlinguistique s’instaurant…

12 – Nous regarderons « le rêve francais » car des Chevalier Saint Georges, Alexandre Dumas, Saint John Perse, Aimé Césaire se cachent parmi notre progéniture et cherchent à éclore. Nous ne sommes pas seulement des Thuram ou des Riner…

13 – Nous regarderons « le rêve francais » pour affirmer à la direction de France Télévisions que France Ô ne constitue pas notre Alpha et notre Oméga…

14 – Nous regarderons « le rêve francais » car nous ne voulons plus que Marie-Therese de l’AP-HP soit raillée pour sa nonchalence…

15 – Nous regarderons « le rêve francais » pour en déduire que le poinçonneur des Lilas, « le gars qu’on croise et qu’on n’regarde pas » était certainement une antillaise, ses enfants restés seuls dans son HLM de banlieue…

16 – Nous regarderons « le rêve francais » pour rendre hommage à ces « bumidomiens » sacrifiés sur l’autel des trente glorieuses…

17  – Nous regarderons « le rêve francais » et nous aurons une pensée pour le martiniquais Germain Grégoire arraché aux siens à l’âge de 8 ans et ses semblables réunionnais « exilés de la Creuse »…

18 –  Nous regarderons « le rêve francais » pour que d’autres fictions de ce type voient le jour…

19 – Nous regarderons « le rêve francais » car nous avons vu « le gang des antillais » qui traite du BUMIDOM de manière differente…

20 – Nous regarderons aussi « le rêve francais » pour passer une bonne soirée tout simplement…

 

Si après cela nous ne t’avons toujours pas convaincu, à toi de nous donner une raison pour ne pas regarder le rêve français. Chiche !

 

 

Previous post

Kalash en rouge et bleu

Next post

Numéro d’appel - Informations CHU

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *