Société

Le départ de Pau-Langevin : un coup dur pour les frondeurs

Alors que le départ soudain de Emmanuel Macron semble passer sous silence celui de George Pau Langevin, le choc de ces deux informations politiques se répercute dans toute la classe politique. Le départ de George Pau Langevin pourrait ainsi bien être un coup dur également pour le mouvement des frondeurs du Parti socialiste.

Même si médiatiquement parlant, le mandat de George Pau n’a jamais censé s’installer dans un mouvement de contestation vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement, l’accession de celle-ci à un ministère a néanmoins permis à un des membres les plus actifs des frondeurs d’émerger dans l’opposition de la politique économique et social des gouvernements Ayrault et Valls.

En effet dans le souci de ne pas cumuler son mandat de député de la 15e circonscription de Paris avec celui de membre du gouvernement, c’est Fanélie Carrey-Conte qui est venu assurer par intérim les fonctions de député, et cela dès la nomination en juillet 2012 de George Pau Langevin au poste de ministre de la Réussite éducative. Fanélie Carrey-Conte, députée socialiste par intérim, s’est ainsi très fortement impliqué dans l’opposition au gouvernement. Alors même qu’elle est suppléante d’un membre du gouvernement, elle tente de renverser celui-ci en apposant sa signature, au coté des 55 autres signataires des parties de gauche et écologistes, à la motion de censure qui fait suite au projet de « la loi du Travail » du Gouvernement El Khomri. Même si le gouvernement n’est pas renversé, elle consent ainsi à jeter un discrédit autant sur la loi du travail que sur l’utilisation de l’article 49.3 pour faire passer le texte.

Aujourd’hui suite à son départ du gouvernement, George Pau Langevin devrait alors récupérer son siège de député, amputant les frondeurs de l’un de leur membre les plus actifs dans l’hémicycle.

La démission de George Pau Langevin laisse la question suivante en suspens. Va t-elle récupérer son siège de député de la 15e circonscription, au plaisir pour le gouvernement actuel de voir un frondeur évincé de l’assemblée nationale ? Mais supposant son retour sur les bancs de l’hémicycle, sur quel terrain l’ancienne ministre de l’Outre-mer compte-t-elle s’aligner ? Celui du Gouvernement ?

Moins d’un an avant avant les prochaines élections présidentielles, chaque soutien relève d’une importance particulière.

Previous post

LE CAMPUS OUTRE-MER 2016

Next post

Hommage à Christophe Barlagne

Lionel Anselme

Lionel Anselme

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *